07082020Headline:

Apres la sortie d’Adjoumani, le président de la Jpdci urbaine, valentin Kouassi contre-attaque

“Édicter des critères pour le choix d’un candidat au sein d’un parti politique est de mon point de vue un acte démocratique.

Cela suppose que ceux qui respectent ces critères et qui désirent se présenter pourront faire acte de candidature.

A contrario, designer un candidat dans une salle, là où l’on s’attendait à une competition, sans critère objectif, relève de l’imposition.
C’est ce à quoi, les Ivoiriens ont assisté le 12 mars 2020 avec la désignation par Alassane Ouattara d’Amadou Gon Coulibaly.

Mieux, Mabri qui a osé critiquer ouvertement cette pratique a été chassé du gouvernement.
Où étiez-vous, démocrates d’ici et d’ailleurs.
Non,monsieur Adjoumani, à moins d’être sous l’emprise de substance nocive au bon fonctionnement de votre esprit critique, vous faites de la mauvaise foi.

Comme à votre habitude, au nom de votre rôle de bouffon, vous voulez faire croire qu’il s’agit de ” mesures barrières pour empêcher des candidats”.
Or, vous savez très bien qu’ils sont des centaines de militants du PDCI à pouvoir remplir ces conditions.

Ah! J’oubliais.
Vous avez besoin de parler pour demeurer en vie, dans le gouvernement et à continuer d’être ce ministre qui n’a aucune réforme à son actif après plus de 10 ans au gouvernement.
Ô honte!”

Libérez La Côté D’Ivoire II

Comments

comments

What Next?

Recent Articles