08212018Headline:

Après le décès de Dézy Champion : Le roi de Moossou fait des révélations sur l’artiste-pasteur

Le mémorable concert de l’artiste Zouglou, Ogou Maxime alias Molière qui s’est déroulé le 1er avril 2018, au stade de la Bae de Yopougon, a eu pour parrain le roi de Moossou, Nanan Kanga Assoumou.

 

Un spectacle marqué par une forte charge émotive due, la veille, au décès brutal de Dézy Champion. Touché par l’acte fort posé par le monarque, le directeur général de la société Sotrad Boy’s, Yao Kouakou Alex et le promoteur du concert, Clé Bazar se sont rendus, le mardi 3 avril 2018, à la Cour royale sise à Grand-Bassam pour lui traduire leur reconnaissance. Profitant de cette rencontre, le roi de Moossou a fait des révélations sur l’artiste-pasteur Dezy Champion. « La première personne qui m’avait approché à la Cour royale, pas dans le cadre du zouglou, mais après avoir créé son église, est bien Dezy Champion », a confié Nanan Kanga Assoumou. Puis de révéler ce que le chanteur lui a avoué en ces termes : « Papa, je veux me retirer de la musique pour me consacrer à Dieu. Ceci étant, je viens de bâtir une église et l’église que j’ai bâtie, selon les révélations, je ne dois pas choisir un politicien comme parrain ».

A relire: Après l’autopsie, l’oncle de Dezy Champion révèle tout

Et de poursuivre : «Je dis exactement ce qu’il m’a dit. Il dit dans son rêve, comme il lui a été dit de ne pas choisir de politicien comme parrain, il cherchait la voie à suivre. Mais qui trouver? Quelque chose lui demandait d’aller vers Bonoua et c’est ce qu’il a fait. À son retour, dit-il, il a vu une maison imposante à partir du pont à l’entrée de Grand-Bassam, quand il est descendu du pont en partance pour Abidjan, quelque chose lui a dit:”Retourne à la cour que tu as vue”. Mais, il ne savait pas que c’était la Cour royale ». À en croire le roi de Moossou, c’est donc à la descente du pont que Dézy a été instruit par des vendeuses qu’il s’agissait de la Cour royal. Puis de préciser qu’il ne connaissait pas particulièrement le chanteur et qu’il n’y avait jamais eu d’approche personnelle entre eux. Tout en soulignant qu’au portail de la Cour royale, Dézy aurait demandé à tout prix à le rencontrer . «Ceux qui étaient là lui ont fait entendre que le roi était en déplacement à Abidjan. Il leur a dit qu’il allait attendre. Il a attendu jusqu’à 15h. Quand je suis arrivé, ils m’ont dit qu’un monsieur voulait me voir. J’ai demandé:”C’est pourquoi ?’” Ils m’ont dit qu’ils ne savaient pas. J’ai cherché à savoir si j’avais un rendez-vous avec quelqu’un, ils m’ont répondu par la négation. Je leur ai donné mon Ok afin qu’il fasse venir le visiteur», a poursuivi Nanan Kanga Assoumou. Selon lui, c’est comme cela que le directeur du protocole l’a introduit pour un tête-à-tête qui a abouti à un accord de principe et ensuite à l’accord définitif entre lui et le chanteur. Avant de se solder par l’inauguration officielle de l’église ”Armée royale” à Yopougon-Ananeraie, en présence de plusieurs pasteurs dont Guy-Vincent Kodja. « Depuis lors, je suis demeuré son parrain », a-t-il reconnu. Bien avant, le roi de Moosou a traduit sa reconnaissance au promoteur du concert de Molière et à la société Sotrad Boy’s, pour cette expérience vécue lors de ce spectacle Yopougon.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment