12192018Headline:

Après ses critiques contre le RDR, le pro-Soro Guillaume Loukimane Camara, est convoqué par la Direction de la Police Economique et Financière.

Après ses critiques contre le RDR, le pro-Soro GuillaumeLoukimane Camara, l’ancien Directeur Général de la SICOGI est convoqué ce mercredi à Abidjan, par la Direction de la Police Economique et Financière. Une convocation lui a été adressée à cet effet mardi 11 septembre 2018.

Le pro- Soro Guillaume, Loukimane Camara (ex-DG de SICOGI) convoqué

La gestion de la SICOGI par M. Loukimane Camara avait été fortement décriée. L’homme cité dans une affaire pas très claire, un scandale de plus de 600 millions FCFA, du temps où il était à la tête de cette Société ivoirienne de construction et de gestion immobilière avait été débarqué le temps de faire la lumière sur sa gestion.

L’ex-Patron de l’entreprise fondée le 22 mars 1962 par l’État de Côte d’Ivoire va sans doute enfin s’expliquer sur sa gestion à la tête de la principale société de construction et de gestion immobilière de Côte d’Ivoire.

Sur la convocation signée du Commissaire de Police M. ATSE DODO Philippe, il est marqué : « Mr Loukimane Camara, ex-DG de la SICOGI, domicilié à Abidjan, vous êtes priés de vous présenter à la Direction de la Police Economique et Financière, sise au 10, Angle Boulevard Angoulvant Avenue Delafosse (Plateau). »

Le jour du RENDEZ-VOUS est ce mercredi 12 septembre 2018 à 10 heures 00mn.

Puisqu’il est fait mention de ses anciennes responsabilités au sein de la SICOGI, tout porte à croire que cette convocation concerne sa gestion de l’entreprise publique.

Loukimane Camara, la sortie de trop ?
Curieuse coïncidence, Loukimane Camara s’était montré critique envers le RDR pour son attitude envers le PDCI RDA. Ce proche de Soro Guillaume avait déclaré avoir : « déjà conseillé aux responsables du RDR », dans ses précédentes contributions, « d’ouvrir, en tant que disciples du président Félix Houphouët-Boigny, le dialogue avec le PDCI, sur l’alternance et le parti unifié. »

Pour lui : « Il est évident que le RDR ne peut rassembler la Côte d’Ivoire sans le PDCI, le parti d’Houphouët-Boigny, le parti de nos pères. » Convaincu de voir juste, il rajoutait : « Vous voyez bien que le parti unifié a divisé le PDCI et le RHDP qui a gagné les élections de 2010 et 2015. Une unité qui divise n’est pas spirituellement bonne pour le pays.»

Cette sortie pourrait lui couter d’autant plus qu’il s’est rapproché de Guillaume Soro. À la rentrée politique de l’Union des soroïstes – UDS, c’est lui qui avait représenté le Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire.

Cependant, le député de Bouna qu’il est pourrait ne pas se répondre à cette convocation puisqu’il est couvert par l’immunité parlementaire.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment