06212018Headline:

Après son interpellation à Montéral; Martial Ahipeaud parle enfin ce qu’il dit..

président de l’Union pour le développement et des libertés (UDL) et par ailleurs premier secrétaire général connu de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), mais deuxième secrétaire général, dans les faits, sera expulsé du Canada, ce lundi11 juin 2018. Et pour cause, la police canadienne lui reproche d’avoir appartenu à une « organisation subversive » qu’est la Fesci. Martial Ahipeaud arrestation Canada.

Le président de l’UDL a été interpellé dans la nuit du jeudi au vendredi 8 juin 2018 à l’aéroport P. Elliot Trudeau de Montréal (capitale du Canada), au moment où il regagnait la Côte d’Ivoire, après un premier séjour aux Etats-Unis. La police canadienne lui reproche d’avoir appartenu à un mouvement terroriste. « La preuve documentaire démontre que Martial Joseph Ahipeaud a été membre fondateur et premier secrétaire général de la Fesci en Côte d’Ivoire ».

A lire aussi. Grève de la Fesci : des étudiants inculpés, un bus caillassé, Kandia Camara met en garde

Selon la police canadienne, la preuve démontre que « les actes de violence attribués aux membres de la Fesci témoignent de l’emploi d’une méthode terroriste afin d’atteindre des objectifs politiques, soit le maintien au pouvoir de Laurent Gbagbo et son parti le Front populaire ivoirien (FPI) ».

 

 

ivoire soire.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment