06242024Headline:

Armée sahraouie : nouvelles attaques contre les forces d’occupation marocaines dans le secteur de Haouza

La Turquie veut porter le volume de ses échanges commerciaux avec l’Afrique à 45,5 milliards de dollars.
Près de 1 500 hommes d’affaires représentant 41 pays africains ont participé à Istanbul au Forum Mondial de coopération intersectorielle. Occasion pour ces représentants du continent d’échanger avec leurs homologues turcs.

Augmenter les échanges commerciaux entre la Turquie et l’Afrique à 4,5 milliards de dollars c’est l’objectif que se fixe le Forum mondial de coopération intersectorielle. L’initiative veut aussi accroitre la notoriété des PME turques sur le continent. Sa démarche se veut innovante.

“Le moment est venu de comprendre l’Afrique et d’être partenaire de l’Afrique pour son avenir. Il est temps d’établir des partenariats stratégiques avec l’Afrique. N’aidez plus l’Afrique. L’Afrique n’a pas besoin d’aide. L’Afrique a besoin d’investissements. L’Afrique a besoin de partenariats.”, a déclaré Utku Bengisu, président du Forum mondial de coopération intersectorielle et fondateur d’Africa Trade Centres.
Le Forum veut aussi établir des connexions d’exportation, veiller à ce que la Turquie ne soit pas étrangère aux marchés africains, qu’elle ne connaît pas très bien, et accroître la notoriété des PME turques en Afrique

Et Ankara n’entend pas faire dans la dentelle : les exportations de la Turquie vers l’Afrique dépasseront les 100 milliards de dollars au cours du nouveau siècle et je veux que la République de Turquie parle d’exportations de 500 milliards de dollars a souligné le président du Forum.

What Next?

Recent Articles