11282022Headline:

ARRESTATION DES 49 SOLDATS IVOIRIENS: COMMUNIQUÉ DE LA CONASU

Depuis le 10 juillet 2022, 49 soldats ivoiriens dont 30 éléments des Forces spéciales en mission au Mali ont été arrêtés puis mis en détention par la junte au pouvoir.

En dépit des négociations, ces soldats n’ont pas encore recouvré la liberté. Cette situation n’est malheureusement pas du goût de la Coalition nationale du sursaut (CONASU) proche du pouvoir.

Constatant dit-elle, l’échec du dialogue diplomatique réunies hier à Abidjan, les responsables de la CONASU ont apporté leur soutien au 49 soldats et ont demandé leur libération dans les 24 heures à venir.

Constatant dit-elle, l’échec du dialogue diplomatique réunies hier à Abidjan, les responsables de la CONASU ont apporté leur soutien au 49 soldats et ont demandé leur libération dans les 24 heures à venir.

Passé ce délai, la CONASU annonce d’importantes mesures. Elle entend prendre ses responsabilités devant l’histoire par des actions de terrain, le dimanche 14 août 2022 et demande, à la jeunesse ivoirienne de rester debout pour la défense de la patrie.

Ci-joint le communiqué de la CONASU lu par son porte-parole Kader Fofana.

Communiqué

La récréation est terminée !

En effet, depuis plusieurs semaines, 49 militaires ivoiriens en mission officielle au Mali sont injustement arrêtés et faits prisonniers.

Afin de donner une issue favorable et fraternelle à cette situation et de ne pas entacher les relations diplomatiques et les liens séculaires entre la République frère du Mali à la République de Côte d’Ivoire, la CONASU a observé et a privilégié le dialogue diplomatique.

Constatant l’échec du dialogue diplomatique, et se joignant à la douleur qu’éprouvent la nation et les familles des soldats détenus, la CONASU s’est réunie ce mardi 9 août 2022 pour :

1- apporter sont soutien aux soldats, à leurs familles biologiques et à leurs frères d’armes;

2- demander leur libération dans les 24h qui suivent.

La CONASU indique qu’à l’échéance des 24h mentionnées, si les soldats ne recouvrent pas la liberté, elle se verra dans l’obligation de mener les actions suivantes :

1- jeudi 11 Août 2022 : Rencontre des différentes couches sociales notamment la jeunesse en vue de leur donner le mot d’ordre à suivre dans les jours à venir;

2- vendredi 12 Août 2022 : Rencontre avec l’ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire afin de lui signifier les attentes des jeunes de côte d’ivoire;

3- samedi 13 Août 2022 : rencontre avec la communauté malienne résidente en Côte d’Ivoire ;

À l’issue de ces rencontres, si les militaires détenus ne sont pas libérés,

4- Dimanche 14 août 2022 : la jeunesse ivoirienne prendra ses responsabilités devant l’histoire par des actions de terrain.

La CONASU prend à témoin la communauté nationale et internationale quant à l’attitude adoptée par la junte militaire au pouvoir au Mali.

La CONASU apporte son soutien au Président Alassane OUATTARA pour sa patience et son sens élevé de la préservation de la cohésion entre les pays frères.

La CONASU demande à la Jeunesse ivoirienne de rester debout pour la défense de la patrie”.

NB : Pas de concert des artistes maliens sur notre territoire sans la libération de nos 49 soldats.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles