09202018Headline:

Arrêté pour propos haineux, des révélations sur la libération de l’imam Aguibou Touré, a quelque jour de la fêter de Tabaski.

Arrêté en Juillet dernier pour avoir tenu des propos ‘’incitant à la haine, à la discrimination tribale, religieuse et scolaire’’, l’imam Touré Agoubou a été libéré.

Après un mois passé à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan, l’imam Touré Aguibou respire l’air frais de la liberté. Le guide religieux a été libéré, apprend-on, mardi 14 Août 2018 et pourra fêter la Tabaski le mardi 21 Août prochain à son domicile. L’Imam Aguibou Touré, guide religieux de la mosquée Al Houda Wa salam d’Abobo, avait été convoqué à la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) le mercredi 4 juillet dernier, puis présenté devant un juge d’instruction qui l’a formellement condamné pour incitation au terrorisme.

« Les poursuites entamées contre l’imam Touré ne sont pas faites contre une communauté ni une religion, mais contre un individu ayant tenu des propos contre la loi », avait situé le procureur de la République Adou Richard lors d’une conférence de presse. Sa libération rentre-t-elle dans le cadre de l’ordonnance d’amnistie signée par le chef de l’Etat à la veille de la commémoration du 58è anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le 06 Août dernier ? Nous n’en savons rien. Toujours est-il que nos sources indiquent qu’un autre prêtre écroué pour être l’auteur d’un viol, aurait, lui aussi, été libéré. A travers toutes ces libération, le Président Alassane Ouattara veut procéder ainsi à une décrispation de la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire. D’autres libérations sont aussi à encourager pour les jours à venir.

David YALA

avec AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment