10202017Headline:

Attaques de Grand-Bassam: la Côte d’Ivoire rend hommage aux victimes de la barbarie jihadiste

victimes de bassam

22 morts y compris les assaillants. Mais parlons de nos morts dont des Ivoiriens des expatriés, blancs, noirs, musulmans, chrétiens et j’en passe. A ceux-là, nous rendons hommage. 

Se trouvaient-elles au mauvais endroit au mauvais moment comme on a coutume de le dire? Non ! Les victimes de la barbarie jihadiste de Grand-Bassam se trouvaient là où il fallait être.

Le dimanche 13 mars 2016, habitués de la plage de Grand-Bassam et nouveaux visiteurs, vous vous êtes rendus à la plage de Grand-Bassam pour jouir de bienfaits de la nature, vous relaxer en ces temps de forte chaleur, dans la perspective d’une reprise de travail, cette semaine.

Malheureusement, ceux qui n’avaient pas leur place à cet endroit s’y sont glissés pour semer la mort et la désolation dans vos rangs et endeuiller toute la Côte d’Ivoire.

A ces braves femmes et hommes qui ne se doutaient pas qu’en se rendant au bord de la mer, dans la ville balnéaire et historique de Grand-Bassam, ils prenaient rendez-vous avec les balles assassines de faux serviteurs d’un dieu «de paix, de justice et de miséricorde», nous rendons hommage.

Hommage à vous ! Vous ont été surpris par des faibles, des lâches, des incroyants, des barbares qui ne doivent leurs forces qu’à leurs armes. En vérité, des peureux qui n’auraient pas pu avoir le dessus s’il s’était agi d’un combat à la loyale.

Oui, vous avez été arrachés du monde des vivants de façon brusque, inattendue et violente, mais pour nous vous demeurez des femmes et des hommes de valeur.

Vous ne méritiez pas mieux cette tragédie que nous les vivants. C’est pourquoi nous ne faiblirons point. Nous ne ferons pas plaisir à ces barbares qui ont pour seul objectif de provoquer la peur chez les Ivoiriens et dans le monde entier.

Que la terre vous soit légère, reposez en paix chers disparus !

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment