10172018Headline:

Attaques du conseiller de Soro contre Hamed Bakayoko, le Président Franck Mickaël Kouassi recadre Franklin Nyamsi.

Dans une vidéo mise en ligne, sur les réseaux sociaux, Franklin Nyamsi, conseiller du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, estime non ”crédible” la candidature du ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, aux municipales du 13 octobre dans la commune d’Abobo.

Une sortie qui n’a pas laissé indifférent le président de l’Union nationale des enfants des planteurs de café cacao de Côte d’Ivoire (Unepcci ), Franck Mickaël Kouassi, qui se présente comme un soutien inconditionnel du candidat Hamed Bakayoko. «Franklin Nyamsi, tu ne boxes pas dans la même catégorie que le ministre d’Etat, ministre de la Défense (…) Le ministre Hamed Bakayoko a fait valoir ses qualités d’homme d’Etat émérite. Il n’a de leçon à recevoir de qui que ce soit encore moins de toi», a-t-il craché d’entrée à celui qu’il qualifie comme le «répondeur automatique» de Guillaume Soro.

Pour Franck Mickaël Kouassi, cette sortie de Franklin Nyamsi démontre ”la panique et la peur” qui régne déjà dans le camp de ses adversaires politiques, notamment Koné Tehfour, candidat indépendant proche du camp Soro. «Quand on dit qu’on a un bilan, quand on dit qu’on a le terrain en main, on doit rester serein. Sinon chaque fois que des communicateurs de pacotille et des conseillers s’attaqueront à notre candidat, la réplique sera proportionnelle», prévient-il.

Décidé à paulir désormais l’image du candidat Hamed Bakayoko contre tous ceux qui seraient tentés de la ternir par des propos malveillants, le président de Unepcci est convaincu que tout cela ne changera en rien la sympathie de la population pour le ministre d’Etat, ministre de la Défense. «Hamed Bakayoko est un enfant des quartiers populaires, qui malgré sa réussite n’a jamais changé et est resté toujours proche et solidaire des populations. Il est notre modèle. Le ministre Hamed Bakayoko saura relever le défi du développement d’Abobo avec les Abobolais, à travers un développement participatif et inclusif qui tienne compte de toutes les strates de la commune», a-t-il rassuré.

David YALA

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment