01222017Headline:

Attentat de Grand-Bassam : des enquêteurs ivoiriens débarquent à Bamako-ce qu’ils recherchent

Bassam attaque

Des enquêteurs ivoiriens sont arrivés mercredi à Bamako suite à l’arrestation la semaine dernière dans le nord du Mali de deux suspects de l’attaque de Grand-Bassam, dont le cerveau présumé, de nationalité malienne, est toujours en fuite.

« Les enquêteurs ivoiriens sont arrivés mercredi pour aider à faire avancer l’enquête. Nous travaillons ensemble dans un excellent climat », a déclaré à l’AFP une source de sécurité malienne.

Les deux suspects arrêtés, transférés à Bamako

Selon la même source, les deux suspects maliens arrêtés la semaine dernière dans le nord du Mali ont été conduits à Bamako. »Ils ont livré des informations », a ajouté une autre source sécuritaire, sans donner d’autres précisions.

Le premier suspect, arrêté dans la nuit de vendredi 25 à samedi 26 mars à Goundam, localité située à 80 km de Tombouctou (nord-ouest), est soupçonné d’être le chauffeur et le bras droit du cerveau de l’attaque, selon un responsable de la gendarmerie de Tombouctou.

Le deuxième, arrêté samedi à Gossi, à 185 km au sud de Gao, la plus grande ville du nord du Mali, a reconnu avoir hébergé certains membres du commando à Abidjan et leur avoir fourni une aide logistique avant l’attaque, selon des sources à la gendarmerie de Gossi.

Le cerveau de l’attaque, toujours en fuite

Présenté comme le cerveau de l’attaque de Grand-Bassam qui a fait 19 morts et une vingtaine de blessés, Kouta Dallah est toujours en fuite. Selon une source sécuritaire locale, celui « qui pourrait également se présenter comme ‘Kounta Dialla’ est de nationalité malienne ».

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment