10232017Headline:

Attention!Une grande manœuvre militaire se prepare vendredi à Abidjan avec explosions et coups de feu/Voici ce que doit faire la population

Côte d’Ivoire: Une manœuvre militaire de grande envergure vendredi à Abidjan avec explosions et coups de feu, les populations invitées à ne pas céder à la panique

Une manœuvre militaire de grande envergure est prévue vendredi prochain dans l’enceinte de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports à Marcory, a appris KOACI. ce mercredi d’un communiqué de l’Etat-Major des armées.

Selon le document signé, du Général de Division TOURE SEKOU, Chef d’Etat-Major Général des Armées, cette manœuvre a pour objectif d’apprécier l’interopérabilité des deux forces ainsi que leur capacité à travailler ensemble dans la gestion d’un incident sécuritaire de grande envergure, participe du planning d’entrainement et de préparation des forces ivoiriennes.

Au cours de son déroulement des coups de feu et des explosions seront entendus.

L’Etat-Major Général des Armées invite les populations au calme et les rassure que toutes les dispositions ont été prises pour ne pas perturber la circulation et les activités économiques.

Par ailleurs l’on apprend que, cette opération qui engagera deux sections de combat spécialisées en Contre-Terrorisme et Libération d’Otage (CTLO), l’une des Forces Spéciales Ivoiriennes (FSI) et l’autre des Forces Spéciales Françaises (FSF), a pour objectif principal d’évaluer la capacité des deux forces à manœuvrer dans le cadre d’une opération antiterroriste.

Apprécier la coordination dans la recherche et le partage du renseignement des équipes des 02 forces, évaluer la coordination entre les éléments d’assaut des FSI et les éléments d’appui des FSF, supputer la capacité des FSI à traiter un incident d’engin explosif improvisé en cours d’assaut, juger la coordination dans la prise en compte des otages et blessés, seront les points à traiter au cours de la manœuvre.

L’exercice du 22 septembre vise à mettre en scène une tuerie de masse au sein de l’INJS lors d’une semaine sportive suivie d’une prise d’otage par 05 individus non-identifié. Les renseignements pris faisant état d’action terroriste, ordre est donné au FSI d’intervenir.
Avec 30 hommes engagés, 05 véhicules, 02 blindés, 01 embarcation de 12 mètres et 02 embarcations de 07 mètres déployés, le Groupe de Recherche, d’Assistance, d’Intervention et de Protection (GRAIP) des Forces Spéciales Ivoiriennes, appuyé par les éléments des Forces Spéciales Françaises, a la mission de neutraliser les terroristes et libérer les otages retenus dans le bâtiment.

Prévu pour durer 02 heures au maximum, cet exercice dirigé conjointement par les commandements des deux Forces, sonne comme une reconnaissance pour les FSI qui depuis leur mise en place, travaillent d’arrache-pied pour mériter le caractère spécial qui leur est conféré.

Cette activité qui engagera d’énormes moyens logistiques (Côte d’Ivoire-France), ne perturbera en rien le quotidien des populations qui devront rester calme en ne cédant ni à la rumeur ni à la panique, rassure-t-on.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment