03302017Headline:

Au sommet de l’état ivoirien : Une affaire divise Dakoury-Tabley et le frère de Ouattara /ce qui se passe..

ouatara et frere

Rififi au sommet de l’état : Une affaire divise Dakoury-Tabley et le frère de Ouattara

 La société industrielle Thanry, filiale du groupe français d’exploitation forestière du même nom, veut mettre «toutes les chances de son côté» afin de rouvrir son usine de Danané fermée, le 12 mai dernier, par le ministre ivoirien des Eaux et Forêts, Louis-André Dakoury-Tabley. Selon La Lettre du continent du 8 juin, Thanry a sollicité le concours de Birahima Ouattara, frère cadet du chef de l’Etat Alassane Dramane Ouattara, par ailleurs, ministre des Affaires présidentielles et directeur financier de la présidence de la République, pour intervenir auprès de Dakoury-Tabley afin d’obtenir la réouverture de l’usine. 

Mais La Lettre du continent indique que cette intervention de Birahima Ouattara n’a, pour l’instant, eu aucun effet. Le ministre des Eaux et Forêts ferait la source oreille à l’intervention du frère de Ouattara en faveur de Thanry. Bien au contraire, Louis-André Dakoury-Tabley s’active à ouvrir une enquête sur le dossier Thanry. D’où la tension subtile que cette situation aurait installée entre le ministre des Eaux et Forêts et le bras droit et frère du chef de l’Etat, Birahima Ouattara, à propos de ce dossier.

 

Pour en savoir davantage sur cette affaire, Notre Voie a joint, hier vendredi, par téléphone, M. Bolati, le chargé de communication du ministre Louis-André Dakoury-Tabley. «J’ignore tout de l’information donnée par La Lettre du continent. Je n’ai connaissance d’aucun contact entre le ministre des Eaux et Forêt et le ministre Birahima Ouattara au sujet du dossier Thanry», nous a-t-il dit. En dépit de notre insistance.

Cependant à la question de savoir si l’enquête promise par son ministre sur les activités de Thanry a effectivement débuté, Bolati a répondu : «Ce n’est pas au téléphone que je peux répondre à une telle question. Adressez-nous un courrier officiel et le ministère des Eaux et Forêts pourra vous fournir toutes les informations dont vous avez besoin concernant le dossier Thanry». 

La fermeture de l’usine Thanry de Danané, en mai dernier, a mis au chômage (pour une date non encore déterminée) 277 salariés. Le motif de la fermeture est lié, a-t-on appris, à des activités frauduleuses d’exploitation que mènerait Thanry dans une forêt classée de l’ouest ivoirien.

Benjamin Koré

Source: Notre Voie

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment