07262017Headline:

Avant la reprise de son procès à La Haye/ Optimiste ,Voici Ce que Blé Goudé prépare à la Cpi

ble goude

Des missions confiées à des proches collaborateurs

En attendant la reprise de son procès le 9 mai prochain, Charles Blé Goudé, jugé pour quatre chefs de crime contre l’humanité, ne chôme pas.

Incarcéré au centre de détention de la Cour pénale internationale (Cpi) à La Haye depuis le 22 mars 2014, le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep) organise la suite à donner à son combat politique, en passant par sa libération des géôles de Scheveningen. C’est dans ce sens qu’il vient de procéder à un réaménagement de son cabinet en vue de faire face, selon lui, « aux défis de plus en plus nombreux liés à ma personne et à la situation actuelle dans laquelle je me trouve », précise la décision qu’il a prise le 24 mars dernier. Dans cette décision (voir fac similé ndlr) certifiée par Me Séri Zokou, avocat au barreau de Bruxelles et agissant en qualité de conseil du dernier ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé annonce la nomination de Patrice Kouté, enseignant au Royaume-uni, dans la fonction de directeur de cabinet, chargé de la coopération et de la diplomatie. Selon des sources proches du détenu, M. Kouté aura pour mission de refléter auprès des chancelleries ce que Charles Blé est en réalité, à savoir un ”homme de paix”. On se rappelle que lors de son audition au cours du procès, Charles Blé Goudé a assuré devant la Cpi être innocent des crimes contre l’humanité dont il est accusé, se présentant comme un “homme de paix” n’ayant “aucune goutte de sang” sur les mains. C’est cette image que devrait présenter son nouveau directeur de cabinet partout où besoin se fera sentir. L’ancien ministre de la Jeunesse sous la présidence de Laurent Gbagbo a aussi nommé Diaby Youssouf, qui cumulera les fonctions techniques de chef de cabinet et de porte-parole. Les deux personnalités seront bientôt reçues en audience au pénitencier de Scheveningen, peut-on également lire dans le court texte. Ces nominations interviennent alors que sort en librairie le nouvel ouvrage du prisonnier, avec un titre évocateur : «De l’enfer, je reviendrai». Blé Goudé croit ainsi fortement en sa libération et manœuvre fort pour atteindre cet objectif. Le 9 mars dernier, leCojep, qui entend «militer pour la paix» et se démarquer des «extrémistes» des deux camps (pouvoir et opposition), a annoncé sa participation ‘’effective’’ à la prochaine élection présidentielle ivoirienne prévue pour octobre 2020. C’est le premier secrétaire de cette formation politique, Dr Hyacinthe Nogbou, qui a donné l’information au cours d’une conférence de presse. « Le Cojep a pour ambition de prendre le pouvoir d’Etat dans un avenir très proche, par la voie légale et constitutionnelle », avait déclaré Dr Nogbou de retour de La Haye où il avait, selon lui, ‘’partagé trois fois le repas avec le président Gbagbo et Charles Blé Goudé’’. Une tournée ‘’d’informations et de mobilisation’’ dans le district d’Abidjan a lieu depuis le samedi 12 mars, pour prendre fin le dimanche 10 avril à Yopougon, avant la rentrée politique prévue pour le 16 avril, avec pour thème «Le Cojep, la conquête du pouvoir d’État et la problématique de la réconciliation dans un Etat de droit, de justice et d’équité».

Cyrille DJEDJED

L’inter

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment