10272020Headline:

Axe Katiola-Bouaké : un groupe armé mitraille des cars, des morts et des…

ATTAQUE DE CAR

Un corbillard avec à son bord des cadavres quatre, des cars criblés de balles et inondés de sang, des bagages éparpillés sur la chaussée et dans la broussaille, des passagers traumatisés par le drame qu’ils venaient de vivre. C’est le triste spectacle qu’il a été donné de voir samedi dernier sur l’axe Bouaké-Katiola.
Des individus armés jusqu’aux dents ont ouvert le feu sur des cars de transport aux environs de 6 heures du matin à deux kilomètres du village de Touro situé à la sortie sud de la capitale de la région du Hambol (Katiola, centre de la Côte d’Ivoire).
Selon M Sana Adama, l’un des chauffeurs des cars pris pour cible, grièvement blessé et hospitalisé au CHR de Katiola, l’assaut aurait été mené par une vingtaine de coupeurs de route. Les bandits lourdement armés ont selon les témoignages, tendus une embuscade sur une longue distance, avant de mitrailler mortellement des véhicules de transport.
Cette attaque dont les auteurs ne sont pas encore identifiés, a fait quatre morts dont un élément d’escorte des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI). Plusieurs blessés par balles ont été enregistrés parmi les passagers entièrement dépouillés de leurs biens.
Avec l’aide des sapeurs pompiers militaires de Bouaké les blessés ont pu être pris en charge au CHR de Katiola. Pour l’heure, selon le médecin Kouakou Kan Simplice, ils sont hors de danger.
Avec cette nouvelle attaque, la lutte contre le grand banditisme sur nos routes est loin d’être gagnée. Une intervention musclée des forces de défense serait la bienvenue pour mettre sous les éteignoirs ces bandits de grands chemins qui écument nos routes.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles