02042023Headline:

Bakhmout: soldats russes et ukrainiens se disputent la cité ravagée avec acharnement

Dans l’est de l’Ukraine, les combats entre Russes et Ukrainiens sont toujours aussi violents et meurtriers pour le contrôle de Bakhmout. L’armée russe, qui cherche à conquérir la ville depuis des mois, revendique des avancées mais les forces ukrainiennes continuent à lui opposer une résistance acharnée,

Les séparatistes prorusses de la région de Donetsk affirment avoir pris le contrôle du village de Bakhmoutské, situé au nord-est de Bakhmout, juste à côté de la ville de Soledar. Une chaîne Telegram proche du groupe Wagner rapporte qu’Evgueni Prigojine déclare que ses mercenaires sont engagées dans une lutte acharnée pour la prise du bâtiment de l’administration de Soledar. Il tient par ailleurs à préciser que seuls ses miliciens de Wagner sont engagés dans cette bataille.

La stratégie du rouleau compresseur
De leur côté, des sources ukrainiennes reconnaissent que de violents combats ont lieu, sans admettre de percée du camp opposé. Les forces russes poursuivent leur technique du rouleau compresseur et font marcher l’artillerie à plein régime : Bakhmout est une cité en grande partie détruite.

Hier, dimanche 8 janvier, la vice-ministre ukrainienne de la Défense, Anna Malyar, a déclaré que « la situation était très difficile » à Soledar. Le commandant des forces terrestres ukrainiennes, Olexandr Syrsky, s’y est d’ailleurs rendu le même jour. Des renforts d’unités supplémentaires sur la ligne de front à Soledar comme à Bakhmout ont été annoncés.

« Représailles »
Sans vraiment s’être arrêtées en ce weekend de Noël orthodoxe, les hostilités ont repris avec plus de vigueur. Hier, l’armée russe a affirmé avoir mené des frappes sur des casernes à Kramatorsk, en « représailles » au bombardement ukrainien extrêmement meurtrier à Makiïvka, allant jusqu’à évoquer 600 victimes. Plusieurs médias qui se sont rendus sur place doutent des affirmations russes. Plusieurs blogueurs militaires pro-russes accusent tout simplement le ministère russe de la Défense de mensonge.

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles