11182017Headline:

Bangolo : des masques, mécontents, assiègent la cour de la mairie. Voici ce qu’ils reclament

masques

Bangolo – Des masques chasseurs, danseurs et sacrés ont assiégé ce lundi matin, les locaux de la mairie de Bangolo (Ouest, région du Guémon) en vue de réclamer leur part des 200 millions de FCFA octroyés par le Président Alassane Ouattara, le 22 octobre 2012, aux régions du Guémon et du Cavally pour la réhabilitation d’un pan du patrimoine culturel et des habitations des chefs traditionnels détruites.

Ce lundi, les agents de la mairie qui se sont rendus à leur lieu de service très tôt ont été contraints de rester dans leurs bureaux, les entrées et sorties ayant été obstruées par “les glaé” (masques en langue locale), ne laissant autre choix aux usagers de s’adresser aux personnel que par les fenêtres.

« Nous sommes venus au travail comme on le fait tous les jours ouvrables. Et depuis, nous sommes assaillis par les glaé. S’ils ont un grief contre nous, il aurait été intéressant de se rassembler dans les camps et nous envoyer un émissaire. Ainsi, on serait allé les rencontrer dans ces lieux sacrés et on aurait discuté » a indiqué un des otages.

Aux environs de neuf heures, a-t-on constaté,le président du Forum des jeunes pour la cohésion sociale,Poeri Kader, a été désigné comme émissaire pour entamer la négociation et supplier les masques de se retirer mais jusqu’à l’après midi, ces derniers étaient encore visibles à l’entrée principale des bâtiments de la mairie et ceux des autres cantons et villages ralliaient Bangolo pour grossir le nombre.

En octobre 2012, le Président Alassane Ouattara avait fait don de 200 millions aux régions du Guémon et du Cavally. Le député-maire SAh Evariste avait alors été choisi pour redistribuer la part du département de Bangolo.

Pour la restitution de ce don, plusieurs réunions se sont tenues entre l’élu et les gardiens de la tradition qui se sont terminées en queue de poisson, les différentes parties ne s’étant jusque-là pas entendues sur le mode de répartition.

Au cours de la dernière session du conseil municipal tenue en août, M. SAH a indiqué qu’il attendait que les gardiens de la tradition s’accordent sur les sites à réhabiliter avant de décaisser l’argent.

Cette manifestation des masques intervient à cinq jours de la cérémonie d’investiture du maire Sah qui aura lieu le 29 novembre à Bangolo. Cérémonie qui sera présidée par le ministre chargé des affaires présidentielles, Téné Ouattara, indique -t-on.

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment