09292022Headline:

Barcelone menace De Jong devant les tribunaux

Barcelone veut annuler le contrat signé avec Frenkie de Jong en octobre 2020, estimant qu’il existe des indices de pratiques illégales. Selon The Athletic, il a déjà informé le joueur, via une lettre envoyée le 15 juillet qui fera appel devant les tribunaux s’il n’accepte pas que la caution valide soit celle qui a été convenue en janvier 2019.

Ce mois-là, rappelez-vous, les Blaugrana ont annoncé qu’ils verseraient à l’Ajax 75 millions d’euros plus un éventuel 11 millions d’euros de buts pour le milieu de terrain de 25 ans, qui s’est engagé jusqu’en juin 2024 et a débuté la saison suivante, 2019/2020, à Camp Nou. Puis, en octobre 2020, en raison des difficultés économiques causées par la pandémie de Covid-19, pour ajuster temporairement les salaires aux circonstances, le Barça a signé de nouveaux contrats avec certains joueurs, comme Piqué, Ter Stegen, Lenglet et Frenkie de Jong.

En échange, ils ont accepté une réduction de salaire au cours des deux saisons précédentes, 2020/2021 et 2021/2022, un total de 18 millions d’euros qui seraient versés au cours des quatre prochaines saisons. Des sources du conseil d’administration présidé par Josep Maria Bartomeu, citées par Sport et Mundo Deportivo, les principaux journaux sportifs catalans, garantissent que le contrat d’octobre 2020 susmentionné a été inspecté avec l’approbation positive du service juridique du club, des auditeurs externes et des services du club Ligue espagnole.

Il est également étrange que Frenkie de Jong n’ait reçu la lettre susmentionnée l’informant de l’éventuelle infraction dans la conclusion du contrat que le 15 juillet, lorsque le conseil actuel dirigé par Joan Laporta a ordonné un audit médico-légal en décembre 2021 sans rien dire à ce jour. Le président du syndicat des footballeurs néerlandais, Evgeniy Levchenko, affirme que Barcelone pourrait commettre un crime d’extorsion contre Frenkie de Jong.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles