08172017Headline:

Bédié, ‘’Directeur de campagne’’ de Ouattara lance l’Appel de Daoukro en 2014

Bédié, ‘’Directeur de campagne’’ de Ouattara lance l’Appel de Daoukro en 2014

Abidjan – L’’’appel de Daoukro’’ de l’ex-Président Henri Konan Bédié à soutenir la candidature unique du Chef de l’Etat Alassane Ouattara pour le compte du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à la présidentielle de 2015, a constitué l’un des faits majeurs de l’actualité politique ivoirienne au cours de l’année finissante.
Henri Konan Bédié, en appelant à soutenir la candidature unique du Président Ouattara à la prochaine présidentielle pour, dit-il, assurer le succès du RHDP et aboutir à un ‘’grand parti unifié PDCI-RDR”, avait rassuré de ne pas ‘’trahir l’esprit” des résolutions du 12è Congrès du PDCI.

Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara, grand bénéficiaire, pour l’heure, du futur parti ‘’unifié” proposé par M. Bédié, après une ‘’convention jumelée” du PDCI et RDR prévue dans le premier trimestre 2015 et en attendant ‘’l’alternance” en 2020, pouvait s’en réjouir.

“Je me félicite aussi de la perspective d’un grand parti unifié pour gouverner la Côte d’Ivoire. Ce parti constituera le socle de la stabilité et du renouveau de la Côte d’Ivoire”, avait répondu M. Ouattara à son ‘’ aîné”, soulignant la ‘’même philosophie” entre le PDCI et le RDR.

Selon le Chef de l’Etat qui bouclait une visite d’Etat de quatre jours dans la région de Iffou (Daoukro), cette alliance intègre les partis ‘’frères” de l’Union pour la démocratie et la paix (UDPCI), du Mouvement des Forces d’avenir (MFA) et de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI), ‘’membres du RHDP”, les appelant à y être ‘’non pas pour les élections seulement mais pour toujours”.

Mais sur le terrain, cet Appel de Daoukro semble, fortement, diviser l’ex-parti unique. Certains de ses cadres et militants réclament l’application des résolutions du 12è Congrès qui ont recommandé que le parti ait son candidat, un ‘’militant actif” à la présidentielle de 2015.

“Nous réclamons l’application pure et simple des résolutions du 12è Congrès et non la vente du PDCI”, avait déclaré à APA Williams Koffi, meneur d’une manifestation dispersée, le mardi 23 septembre dernier, devant le siège du PDCI et qui dénonçait la candidature unique au sein du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Cette division a été également matérialisée, le 10 décembre dernier, par le dépôt du dossier de candidature de l’ancien Premier ministre Charles Konan Banny à l’investiture du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-parti unique).

M. Banny qui est devenu ainsi le troisième cadre du PDCI à manifester sa candidature pour la présidentielle de 2015 après l’ex-ministre des affaires étrangères Essy Amara et le Député Bertin Konan Kouadio dit « KKB » a dit sollicité le soutien de son parti pour ces échéances.

Le Président du PDCI, Henri Konan Bédié, a annoncé, le jeudi 18 décembre dernier, au bureau politique de son parti, l’organisation d’un congrès extraordinaire, le 28 février prochain, pour ‘’réviser” les résolutions du 12ème congrès ordinaire, relatives à la prochaine élection présidentielle.

Pour ce faire, M. Bédié a rappelé que depuis le coup d’Etat de 1999, le souhait de tous les militants du PDCI est ‘’le retour du parti” aux affaires du parti. Ce vœu, selon lui, a été matérialisé par le 12ème congrès du plus vieux parti politique qui a exigé outre ‘’la participation du PDCI à l’élection présidentielle 2015”, un candidat ‘’ militant actif du parti”.

Mais, a-t-il expliqué, ‘’la politique est la saine appréciation des réalités du moment” qui consiste à ‘’un mouvement de va et vient”. ‘’C’est pourquoi dans mon appel de Daoukro à soutenir la candidature unique du Président Ouattara dans le cadre de nos partis du Rassemblement des Houphouétistes pour la paix et la démocratie (RHDP), j’ai laissé une ouverture” a expliqué Henri Konan Bédié.

‘’Je pense et je continue de penser qu’une candidature unique du Président Ouattara, pour un deuxième mandat est signe de développement du pays” a-t-il ajouté, car, sa ‘’ gestion donne globalement satisfaction aux partis membres de l’alliance”.

‘’La paix étant revenue, son gouvernement et lui ont réalisé de grandes choses en reprenant les 12 chantiers de l’Eléphant d’Afrique. En un mot comme en mille, le pays est en chantier” a analysé M. Bédié, réitérant son appel à la soutenir la candidature unique du chef de l’Etat ivoirien.

Pour y parvenir, il faut sauter le verrou de la résolution du 12ème congrès. ‘’ Je demande donc un congrès extraordinaire du parti qui se tiendra le 28 février 2015, étant entendu que le pré-congrès est prévu pour le 21 février”, a recommandé Bédié aux militants du PDCI.

‘’Nous allons revoir les résolutions concernant la participation du PDCI aux présidentielles qui passionnent tant. Après le choix de notre candidat, celui qui veut être candidat le sera en son propre nom et non celui du parti” a-t-il prévenu.

Comme pour dire que son soutien et celui de son parti à Alassane Ouattara sont ‘’ indéfectibles” et ‘’ irrévocables”, le Président du PDCI a lancé, dans la foulée de l’inauguration du 3ème pont d’Abidjan qui porte son nom, que ‘’cet ouvrage révolutionnaire vaut à lui seul deux mandats présidentiels pour son réalisateur. A bon entendeur salut !”.

APA

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment