03292017Headline:

Billy Billy persiste « Voici pourquoi j’ai peur de rentrer en cote d’Ivoire »

billy billy

Yao Billy Serge dit Billy Billy est en exil depuis un an en Europe, notamment en Autriche.
Il se trouve actuellement à Paris où, il compte y résider désormais pour peaufiner sa carrière, car se dit ne plus être en sécurité en Côte d’Ivoire.

Dans une interview accordée à un media audiovisuel sur internet, l’auteur de « Wassakara Search Wassakara » est revenu sur les raisons de sa demande d’asile et expliquer pourquoi il a peur de rentrer au pays.

Selon le natif de Daloa (centre-ouest), des hommes armés ont séquestré sa famille pendant qu’il était en voyage en Autriche, et ces derniers auraient laissé un tel message : « C’est Gbagbo qui s’est amusé avec toi, nous on ne va pas s’amuser avec toi », joint par ses parents, il s’est alors senti menacé et a pris la ferme résolution de s’exiler en occident.

« J’ai demandé l’asile en Autriche parce que j’ai été confronté à une situation dans le pays. J’ai reçu un coup de fil de mon petit frère, m’informant que des hommes armés avaient séquestré tout le monde chez moi. Ils ont eu la vie sauve grâce à mes chiens. Mais ce qui m’a fait peur, ces derniers ont dit ceci avant de partir. « C’est Gbagbo qui s’est amusé avec toi, nous on ne va pas s’amuser avec toi. Je n’ai pas fui le pays, mais je ne peux rentrer au pays, à cause du coup de fil qui m’a fait peur. Je n’ai pas pris l’argent de la première dame. Sinon je n’allais pas faire 4 mois au pays », a révélé l’artiste.

Se prononçant sur la situation socio-politique, le chanteur Hip Hop a indiqué que le pays allait mal et que le vrai problème n’était pas le manque d’infrastructures routières.

« La Côte d’Ivoire va de mal en pire. Ce n’est pas la route le problème, mais le vrai problème est là. Le pays est comme si nous étions sur une bombe à retardement. C’est si l’un des rares régimes où il y a plus de prisonniers », a expliqué Billy Billy.

Pour expliquer ses démêlés avec le pouvoir en place, le désormais exilé en France a fait savoir que, c’est depuis qu’il a sorti son single « La lettre au président » où il dénonçait certains agissements, qu’il a commencé recevoir des menaces téléphoniques de la part de certains individus.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment