11222017Headline:

Bingerville :Présumée destitution du chef d’Élokato/ Le Sous-préfet dément

Le Sous-préfet de Bingerville a précisé que l’administration ne cautionnera jamais ce type d’action.

Présumée destitution du chef d’Élokato/Bingerville : Le Sous-préfet dément

Le  sous-préfet  de Bingerville, Anoh Bédia Oswald a démenti la destitution du chef du village d’Elokato. Depuis quelques temps maintenant, la chefferie du village d’Élokato est contestée par une frange de la population.

La crise qui secoue cette localité a atteint son paroxysme, le samedi 8 juillet 2017, lorsque des membres de la génération Tchagba soutenus selon nos sources par certains de la catégorie Dougbo actuellement au pouvoir, ont tenté de destituer le chef Dougbo Kouthuand Jean-Jacques.

La méthode par eux employée aurait été la tentative en vain d’arrêter toutes les activités commerciales du village. Face à cet état de fait, le sous-préfet Anoh Bédia Oswald que nous avons rencontré a indiqué que ce putsch a échoué car leur action n’a pas reçu l’adhésion de la plupart des membres  de la génération Dougbo et de la communauté villageoise dans son ensemble.

Devant cette manière subversive d’accession au pouvoir, le premier responsable de la circonscription qui dément les rumeurs annonçant la destitution du chef, précise que l’administration ne cautionnera jamais ce type d’action. Cela, au risque d’ouvrir une boîte de pandore aux conséquences intenables. Rappelons que c’est  depuis 2016 que des velléités de déstabilisation de cette localité située à une quinzaine de kilomètres de Bingerville ont débuté.

Souhaitons que la sagesse prévale entre les fils et filles de ce village afin que cette coutume de transmission du pouvoir admirée de tous en Côte d’Ivoire ne soit foulée au pied à Élokato.

MOUHAMED FADIGA

CORRESPONDANT LOCAL

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment