08202017Headline:

Bouaké : les moyens généraux de la douane pris en otage./Des soldats arrachent des véhicules aux particuliers et emportent plusieurs armes

Une mutinerie militaire a lieu en ce moment à Bouaké, la plus grande ville du centre de la Côte d’Ivoire, depuis la nuit de jeudi à vendredi. Les différentes voies d’accès à la ville notamment les corridor sud et nord de la ville sont fermés. Les moyens généraux des services de la Douane sont en ce moment pris en otage par les mutins. Selon les témoignages, les premiers tirs de cette action militaire ont été entendus autour de 1h30 du matin. Les écoles et les commerces sont fermés. Pour l’heure, les soldats en question n’ont pas encore donné les raisons de leur soulèvement. Mais cette mutinerie rappelle bien celle connue en novembre 2014 durant laquelle des soldats démobilisés réclamaient de meilleures soldes et l’avancement de milliers d’entre eux, conformément aux accords de Ouagadougou de 2007.

Mouvement d’humeur à Bouaké/ Des soldats réquisitionnent des véhicules et emportent plusieurs armes

Réclamant des primes, des soldats manifestent violemment dans la ville de Bouaké depuis ce matin. Plusieurs coups de feu ont été entendus dans la ville tôt ce matin.

On en sait davantage sur les coups de feu entendus à Bouaké ce matin. En effet, selon des habitants joints sur place, des soldats démobilisés ont entrepris de manifester pour réclamer le paiement de primes liées à des missions effectuées. 

« Ils ont cassé des poudrières et sont partis avec plusieurs armes. Je m’apprêtais à sortir ce matin mais, les voitures ne circulent pas et les voies sont barrées. Ils réquisitionnent même certains véhicules  », nous a indiqué un enseignant vivant à Bouaké par téléphone.

Selon notre informateurs, ces ex-soldats munis pour la plupart d’armes automatiques tenaient plusieurs réunions ces dernières semaines. « Ils se réunissaient chaque nuit dans un endroit près de chez moi. Ils en ont été chassés il y a quelques jours », a-t-il fait savoir.

Les autorités sécuritaires auraient déployé des hommes afin d’obtenir un retour au calme rapide.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment