10212018Headline:

Bouaké: Tuo Fozié prend fonction en qualité de préfet de région du Gbêkê.

Le retour de Tuo Fozié à Bouaké a été acté, ce mercredi 22 août, au cours d’une cérémonie solennelle à cet effet. Cette cérémonie de passation de charges a été présidée par Nassa Dakoury, Inspecteur général des services de l’administration du territoire.

Première figure de la rébellion ivoirienne, Tuo Fozié était apparu, le 19 septembre 2002, pour égrener les diverses revendications des rebelles. Mais après 16 années, beaucoup d’eau a coulé sous le pont, et l’ancien Commandant de zone (Com’zone) de Bouaké a gravi des échelons. Ministre de la jeunesse et du service civique, au titre du MPCI, dans le gouvernement de Seydou Diarra.

Précédemment en poste à Bouna, M. Tuo a été muté, à la faveur du vaste mouvement préfectoral du 6 août dernier, à Bouaké en qualité de préfet de la région du Gbêkê, en remplacement du préfet hors grade Konin Aka, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Aussi, lors de sa présentation officielle à la population, c’est avec plein d’émotion que le préfet Tuo Fozié s’est adressé à ses administrés. « C’est avec une grande émotion que je prends la parole pour m’adresser à ce parterre de personnalités et de cette population avec laquelle j’ai un lien affectif. »

Il n’occulte cependant pas l’ampleur de la mission qui est la sienne dans la région du Gbêkê : « Je mesure l’ampleur de la tâche qui m’attend au regard des dossiers qui viennent de m’être transmis. »

Ancien fief de la rébellion, et désormais épicentre de toutes les contestations d’ordre militaire et d’une insécurité galopante, Bouaké, deuxième ville de Côte d’Ivoire, apparaît comme une région délicate à administrer. « Mais, en raison de la qualité des expériences antérieures acquises par cette administration territoriale, je ne me fais aucun doute que nous pourrons relever le challenge », rassure le préfet Tuo Fozié. Il félicite par ailleurs son prédécesseur pour « l’immense travail de stabilisation et de remise en ordre du système administratif à Bouaké ».

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment