12172017Headline:

Bouaké/Korhogo: Après avoir manifesté bruyamment /Des démobilisés ont assiégé des corridors

Avant d’assiéger le corridor, ces mêmes démobilisés avaient manifesté bruyamment

Bouaké/Korhogo: Des corridors assiégés par des démobilisés

Des ex-combattants ont assiégé des corridors à Bouaké et à Korhogo ce lundi 22 mai 2017, a-t-on appris de sources concordantes. « Les démobilisés ont fermé les corridors depuis midi », rapporte notre correspondant de Bouaké qui ajoute qu’ils « campent sur leur position » malgré des négociations entamées par les forces de l’ordre.

Au niveau de Korhogo, selon des témoins, le corridor sud reste ouvert, quand bien même, il a été pris d’assaut par les ex-combattants, « présents en grand nombre », mais sans armes. Selon nos sources, les manifestants réclament une « prise en compte » par l’État de Côte d’Ivoire, dans le cadre du règlement des arriérés de primes qui avait causé des mutineries dans plusieurs villes du pays, la semaine écoulée.

Avant d’assiéger le corridor, ces mêmes démobilisés avaient manifesté bruyamment, le matin, en présence de la ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité. Ils ont, à l’occasion, bloqué la morgue de Bouaké, au cours de la levée du corps d’un d’entre eux, Diawara Youssouf, décédé pendant la mutinerie.

Marcel APPENA
marcel.appena@fratmat.info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment