11222017Headline:

BOUAKE/Mutinerie : les troupes militaires de l’Opération de l’ONUCI en Côte d’Ivoire, déployés à Gagnoa sèment la panique

Les vendredi 13 et samedi 14 janvier, les troupes militaires de  l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire, ont déployé leur arsenal de guerre dans la ville de Gagnoa. Véhicules militaires, chars, soldats en tenue de combat, composaient le cortège militaires de l’ONUCI qui traversait la ville. Face à décors, tout Gagnoa avait une seule question au bout des lèvres. Les forces de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire se préparaient elles à mener des actions pour faire face à la mutinerie de Bouaké ?

A Gagnoa, les casques bleus du contingent nigérien de l’ONUCI, basé dans la ville, ont déballé tout leur arsenal militaire. Les vendredi 13 et samedi 14 janvier, il a été donné de voire de cortège lourdement armé circulé à travers la ville de Gagnoa.

Quelques personnes surement, favorables à l’intervention militaire en vue de calmer la mutinerie qui se déroulait dans le temps à Bouaké, n’ont pas caché leur joie. Ils acclamaient le contingent militaire de l’ONUCI qui était hors de ses casernes.

De l’autre côté, une tranche de la population s’est dite paniquée face à cette atmosphère, ais également dubitative. L’ONUCI s’apprêtait-elle à déployer son armée pour combattre les mutins ? Ce ne fut pas le cas, car le vendredi 13 janvier dernier, le Gouvernement et les mutins ce sont mis d’accord.

par Christ Boli

IM

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment