02042023Headline:

Brésil : l’enquête ouverte sur l’assaut de Brasilia vise désormais Jair Bolsonaro

Une mesure anticonstitutionnelle
Une mesure considérée comme anticonstitutionnelle par de nombreux juristes. Dans la pratique, l’intention aurait été d’annuler l’élection de Lula.

Le décret présidentiel – qui n’a jamais vu le jour – prévoyait la création d’une “commission de régulation électorale” pour remplacer le TSE, avec à sa tête une majorité de membres issus du ministère de la Défense (8 sur 17).

Le document n’est pas daté, mais le nom de Jair Bolsonaro se trouve à la fin, sur un espace prévu pour sa signature.

“Pendant que 33 millions de personnes souffraient de la faim, ils préparaient un coup d’État”, a tweeté vendredi le sénateur de gauche Randolfe Rodrigues, leader du bloc parlementaire du gouvernement Lula à la chambre haute.

“Cela montre que ce que nous avons vu le 8 janvier n’était pas un acte isolé. (Le projet de décret) est l’un des maillons d’une chaîne putschiste”, avait déjà déclaré Flavio Dino jeudi soir.

La Police fédérale a dit à l’AFP qu’elle ne pouvait pas commenter une enquête en cours.

M. Torres a déclaré jeudi soir sur Twitter que ce brouillon se trouvait “probablement dans une pile de documents censée être détruite en temps voulu”, et a affirmé que sa divulgation était hors contexte.

L’ancien ministre occupait depuis le 2 janvier le poste de chef de la sécurité du District fédéral de Brasilia, mais était parti en vacances juste après.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles