03282017Headline:

Burkina : Après Zida, Cherif Sy confirme aussi l’authenticité des écoutes /Voici son message pour Soro

 sherif sy

Après le premier ministre sortant Isaac Zida, c’est le désormais l’ex président du Conseil National de la Transition (Cnt), Cherif Mohamed Sy qui confirme l’authenticité des écoutes téléphoniques attribuées àGuillaume Soro  et Djibril Bassolé.

Dans un entretien accordé mardi à la radio privée Burkinabée Oméga, il a révélé à son tour qu’il ne s’agit pas d’un montage ou complot, comme clamé haut et fort par le président de l’Assemblée nationale ivoirienne et son entourage.

« Je ne confirme même pas verbalement, si vous avez un document je signe qu’il est authentique » , a indiqué l’ex président du Cnt avant d’ajouter: « Il y a d’autres documents sonores qui sont authentiques. Le moment venu, quand le procès aura lieu, cela se saura. Mais moi, je vous dis que ce document est authentique, donc à ce niveau je ne discute pas. »

Dans une des bandes sonores desdites écoutes, on attend une voix qui suggère d’éliminer Cherif Sy  et Salif Diallo, comme ce fut le cas pour IB et Désiré Tagro en Côte d’Ivoire.

Pour l’homme qui a joué le rôle de chef du parlement durant la transition, il concède cela à l’auteur qui serait un expert en la matière et dit qu’étant croyant il s’en remettait à Dieu.

« C’est bien le droit de Soro de vouloir s’occuper de ma modeste personne. On ne peut pas lui interdire cela puisque lui-même reconnait qu’il a une certaine expertise pour s’être occupé d’autres personnes tels que IB ou Tagro avant nous », di ti-il, avant de conclure. « Que Dieu l’aide dans son expertise (rire), mais moi je suis croyant je m’en remets à Dieu. »

Avec la fin de la transition ce mardi après l’investiture de Roch Kabore, les regards sont désormais tournés vers le nouveau pouvoir pour donner suite à cette affaire des écoutes téléphoniques, qui secoue le monde politique tant en Côte d’Ivoire qu’au Burkina Faso et qui pourraient envenimer les relations entre les deux pays.

Donatien Kautcha, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment