02262024Headline:

Burkina Faso : 04 militaires radiés de la fonction

Le ministre de la Défense du Burkina Faso, le général de brigade Kassoum Coulibaly, a radié quatre militaires le 9 février 2024. Plusieurs raisons justifient le renvoie systématique de ces soldats de la fonction.
La Première autorité de l’armée burkinabè a renvoyé 04 de ses éléments de la fonction publique. En effet, les raisons de leur radiation incluent des faits de vol et de recel de matériels appartenant à l’armée.

Ainsi, les soldats concernés sont de 2e classe Ousseni Tassembedo, Mevis Armel Bamogo, et de 1ère classe Roger Ouédraogo. Ils sont accusés de trafic d’armes, de vol, de recel de matériels appartenant à autrui et à l’armée. En outre, le soldat de 1ère classe Souleymane Nessao est accusé d’escroquerie.

En clair, ces radiations s’inscrivent dans le cadre d’une politique de tolérance zéro déclarée par le chef de l’État, le capitaine Ibrahim Traoré, le 8 janvier 2024, face aux manquements compromettant la reconquête du territoire aux mains des terroristes. Ces derniers événements portent à six le nombre de militaires radiés depuis le début de l’année.

What Next?

Recent Articles