05262024Headline:

Burkina Faso : 60 terroristes mis hors d’état de nuire

Au Burkina Faso, les 19e et 20e bataillons d’intervention rapide (BIR) ont mené des opérations militaires dans la région de l’Est. À l’issue de cette opération, plusieurs terroristes ont été neutralisés avec une saisies record de matériels.
Un coup décisif contre le terrorisme au Burkina Faso
Les bataillons d’intervention rapide ont remporté une victoire écrasante contre le terrorisme au Burkina Faso. Ainsi, ils ont éliminé plus de 60 terroristes dans des opérations Kalari et Yilguemdé les 22 et 23 avril 2024 dans la région de l’Est. En effet, sur des renseignements, les vecteurs aériens ont fait la découverte d’une base de terroristes en construction le 22 avril 2024.

Après les différentes observations, il a été relevé que deux groupes sous des arbres s’entraînaient au maniement des armes. Ces groupes ont été surveillés le même jour jusqu’à 1 heure du matin le 23 avril après qu’une opération de missile a anéanti le premier groupe, laissant en place des rescapés. Ces derniers ont essayé d’échapper aux combattants, mais ils ont été écroulés plus loin.

Selon les sources sécuritaires, pendant cette opération tendue, le second groupe cherchait du refuge pour échapper à la vigilance des forces armées. Une chose rêvée, mais qui n’a plus été une réalité. Ils ont été neutralisés par le deuxième missile, réduisant tout à néant. Une soixantaine d’ennemis ont trouvé la mort, selon les bilans effectués par des sources sécuritaires. Par ailleurs, il urge de clarifier que les forces combattantes ont continué leurs opérations à Kéréboulé dans la région du Sahel.

What Next?

Recent Articles