03042024Headline:

Burkina Faso-Algérie : Les supporters font leur match

Les deux équipes favorites du groupe D, à savoir les Fennecs d’Algérie et les Etalons du Burkina Faso, s’affrontent cet après-midi dans le chaudron du stade de la Paix de Bouaké. Qui sera pris d’assaut par leurs supporters respectifs ainsi que par de nombreux Ivoiriens.

Nous sommes allés à la veille de ce match important à la rencontre des supporters algériens qui ont décidé de prendre leur quartier à Katiola. Précisément à l’hôtel Hambol de Katiola.

Effectivement, nous les avons trouvés dans le hall de l’hôtel en train de deviser, le temps que notre contact nous fasse venir celui qui dirige le groupe.

A 24h de ce duel, les supporters des Fennecs ont tenu à nous montrer qu’ils sont déjà dans le match. Ils ont créé une ambiance bon enfant dans le hall de l’hôtel. Au son de la chanson officielle de la Can qu’ils ont repris avec des paroles arabes, ils ont exécuté des pas de danses qu’eux seuls ont le secret. Ils ont fait flotté le drapeau national de leur cher pays qu’ils sont venus supporter.

 

Après cette ambiance, leur porte-parole qui s’est confié à nous, croit dur comme fer à une victoire certaine de son pays. « C’est vrai que le Burkina Faso est une grande nation de football. Mais nous allons la battre et nous qualifier », se montre-t-il positif. Il n’hésite pas à pronostiquer pour un score de 2-0. Non sans se réjouir de l’accueil des Ivoiriens.

« Nous nous sentons tellement bien que nous avons l’impression d’être chez nous à domicile », reconnaît-il. Aussi n’a-t-il pas manqué de remercier les Ivoiriens dans leur ensemble. « Les Ivoiriens et nous sommes des frères », affirme-t-il.

Au moment où nous recherchons des supporters burkinabè dans les rues de Katiola pour échanger avec eux, nous apercevons sur la A 3, précisément au feu de l’hôtel Hambol, un véhicule paré aux couleurs nationales du pays des Hommes intègres.

Convaincus que ce sont des supporters des Etalons se rendant à Bouaké, nous leur faisons signe avec insistance de s’arrêter. Ce qu’ils font sans hésiter. « Nous venons du Burkina Faso et nous sommes en partance pour Bouaké pour pousser les Etalons à la victoire face à l’Algérie », dira Idrissa Kaboré, commerçant de son état. Tout comme ses deux autres compagnons.

Pour sa part, Alassane Kanouga précise qu’ils viennent de Ouagadougou. « Nous allons leur infliger le score de 2-0. Avec un but assuré de Bertrand Traoré », pronostique-t-il.

Pendant notre entretien, un supporter algérien qui se baladait rejoint les trois supporters burkinabè dans le maillot de leurs champions. Ils se sont chambrés dans une ambiance très fraternelle.

La vérité sur le rectangle vert, c’est tout à l’heure à 14h au stade de la Paix de Bouaké qui risque de refuser du monde. A 17h, la Mauritanie et l’Angola vont s’expliquer.

What Next?

Related Articles