07202024Headline:

Burkina Faso : « enlevé », Mousbila Sankara, l’oncle de Thomas Sankara, a été relâché

Au Burkina Faso, l’oncle de l’ex-président Thomas Sankara, Mousbila Sankara a été enlevé le mardi 11 juin 2024 à son domicile à Ouagadougou, selon ses proches. Ils ont donné l’alerte indiquant qu’ils n’avaient plus de ses nouvelles. Mais il serait réapparu dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 juin.
Alors qu’il revenait de la prière de 5 heures du matin lorsque des « personnes indiquant être des agents de l’Agence nationale de renseignement (ANR) l’ont amené avec eux, tout en lui permettant d’emporter ses médicaments. »

Selon les informations rapportées par de Lefaso.net, les individus ont promis à la famille de « le ramener autour de 14 heures ». Après 24 heures, la famille de Mousbila Sankara n’avait aucune nouvelle. C’est pourquoi elle a indique qu’il s’agissait d’un enlèvement. Mais les choses sont rentrées dans l’ordre quelques heures après. « Mon oncle Mousbila Sankara vient d’être relâché aux environs de 24 h passées. Il a été déposé chez lui. Merci à tous ceux qui ont donné l’alerte et qui se sont inquiétés pour lui », a publié son neveu A. Sankara.
Cet incident survient à un moment où l’ancien ambassadeur et compagnon de l’ex-président Sankara porte des griefs contre le gouvernement de transition d’Ibrahim Traoré. Il a récemment adressé une lettre ouverte au Président Ibrahim Traoré à propos de sa gouvernance. Ainsi, il a tiré l’attention du Chef de l’État sur certains faits passés dans le pays sous la gouvernance des régimes d’alors et lui demande à cet effet de ne pas commettre les mêmes erreurs que ses prédécesseurs.

Le compagnon du capitaine Thomas Sankara, père de la révolution burkinabè, invite le capitaine Ibrahim Traoré « à tirer les leçons des régimes politiques passés afin de ne pas commettre les mêmes erreurs ». Mousbila Sankara fut syndicaliste, ambassadeur du Burkina Faso en Libye et membre des comités de défense de la révolution.

What Next?

Recent Articles