04152024Headline:

Burkina Faso : Ibrahim Traoré dit stop à une société française, Africa Global Logistics !

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré continue de serrer la vice à la France et ses entreprises. Africa Global Logistics, anciennement Bolloré Africa Logistics, vient de se faire sevrer sur un de ses marchés.
Africa Global Logistics en difficulté au Burkina Faso
Le patron de la junte militaire au pouvoir au Burkina Faso, capitaine Ibrahim Traoré, n’est pas passé par 4 chemins pour opposer une fin de non-recevoir au renouvellement du contrat de l’entreprise française Africa Global Logistics, qui détient dans le pays le marché de la gestion des stations de pesage des camions.

Fin février, les dirigeants de l’entreprise basée en région parisienne, devenue filiale de l’armateur suisse MSC, suite au rachat de Bolloré Africa Logistics en 2022, ont entamé des négociations en vue du renouvellement de leur contrat avec le Burkina Faso.

Sans passer par 4 chemins, l’homme fort de Ouaga a imposé une fin de non-recevoir à l’entreprise leader sur son marché en Afrique. Africa Global Logistics ne poursuivra donc pas la gestion des stations de pesage des camions entrant dans le pays.

Contrairement à la Guinée où l’entreprise française est en opération séduction pour garder ses acquis, notamment en offrant des EPI et des Kits hygiéniques à des étudiantes d’une grande école ainsi qu’à des collégiens lors de la Journée de la Femme, elle se retrouve en difficulté avec Ibrahim Traoré au pays des hommes intègres.

L’entreprise spécialisée dans le transport, la logistique ou encore la construction d’infrastructures, basée à Puteaux, près de Paris, paie peut-être le prix de la préférence nationale prônée ces dernières années par des politiciens français. Idée que tentent de reprendre réciproquement à leur compte les nouvelles autorités du Burkina Faso.

What Next?

Recent Articles