04172024Headline:

Burkina Faso : la gendarmerie enregistre 1498 nouveaux combattants

Le 15 mars 2024, au Centre d’Instruction de la Gendarmerie Nationale à Gaoua, le Colonel Kouagri Natama, Chef d’État-major de la Gendarmerie Nationale, a présidé la cérémonie de sortie de la deuxième vague de la première promotion des élèves gendarmes auxiliaires. Une promotion qui comporte près de 1500 nouveaux gendarmes.
La gendarmerie nationale du Burkina Faso enregistre une autre vague de recrues. Une promotion qui compte près de 1500 nouveaux gendarmes de rangs, dont huit femmes, qui se sont engagés à faire de la libération du territoire leur priorité. En effet, ces gendarmes ont suivi une formation militaire initiale intensive de cinq mois, débutée le 12 octobre 2023. Outre les compétences militaires de base, ils ont également été formés dans des domaines spécialisés tels que la maçonnerie, la menuiserie, l’électricité bâtiment, la soudure et la maintenance des véhicules automobiles.

La cérémonie de sortie a été marquée par la remise des épaulettes aux nouveaux gendarmes, les rendant ainsi opérationnels pour renforcer les Forces armées nationales et servir la Nation. Cette promotion a été baptisée « Yari Adama Oussé » en l’honneur de feu Yari Adama Oussé, ancien gendarme et chef de canton de Gaoua.

En outre, le recrutement de ces gendarmes auxiliaires répond à la nécessité de renforcer la présence sécuritaire sur l’ensemble du territoire national, en particulier dans le contexte de la lutte contre le terrorisme. Ainsi, ces nouveaux effectifs seront intégrés aux unités de marche aux côtés des autres forces de défense et de sécurité. La formation dispensée comprenait des modules sur l’environnement militaire, le combat, le maintien de l’ordre, la défense opérationnelle du territoire, ainsi que des conférences sur diverses thématiques visant à consolider les acquis scolaires des recrues.

En clair, lors de la cérémonie, le Chef d’escadron Emile Soudré a souligné l’importance de la discipline, de la loyauté et de l’esprit de sacrifice chez les gendarmes. Le parrain de la promotion, le Colonel Boukari Zoungrana, a également prodigué des conseils aux nouveaux venus, insistant sur l’importance du travail acharné et des valeurs telles que le patriotisme, la loyauté et l’honneur.

De plus, les gendarmes auxiliaires ont exprimé leur engagement à servir le pays, en faisant de la libération du territoire leur priorité. Ils ont invité la population à les soutenir dans leurs missions de sécurisation du pays.

What Next?

Recent Articles