05222024Headline:

BURKINA FASO :La séparation entre le BF et la France

 Les relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la France, déjà affectées par la montée d’un sentiment antipolitique française en Afrique, semblent se troubler de plus en plus avec l’avènement de plusieurs « incidents ». L’Agence Anadolu a donné la parole à des experts pour analyser cette situation.

Début octobre, les emprises diplomatiques françaises avaient même été prises pour cible, début octobre dernier par des manifestants et depuis lors, les services de l’ambassade de France sont fermés au public.

La délégation de l’Union européenne au Burkina Faso a déploré dans un courrier adressé au ministère en charge des Affaires étrangères du Burkina Faso « l’absence de réaction appropriée des services de sécurité » burkinabè suite aux mouvements de protestation ayant ciblé les emprises diplomatiques de France au Burkina Faso.

Le 03 décembre courant, le gouvernement burkinabè a décidé, la suspension immédiate jusqu’à nouvel ordre, de la diffusion des programmes de Radio France Internationale (RFI) sur toute l’étendue du territoire national à cause « des manquements » constatés dans le travail du média français, selon un communiqué officiel.

Dans la nuit du 17 au 18 décembre 2022, deux citoyens français ont été interpellés pour activités d’espionnage, et expulsés du territoire burkinabè, a annoncé mercredi soir,   citant des sources bien informées.

  • Rapprochement de plus en plus ferme vers la Russie

Confronté à une crise sécuritaire alimentée par des attaques terroristes depuis 2015, en plus des actions internes de reconquête du territoire, le Burkina Faso s’est également engagé à diversifier ses partenariats dans le domaine militaire afin d’intensifier la lutte contre le terrorisme. Un choix motivé, notamment, par le rejet grandissant des populations de la présence française sous toutes ses formes.

En novembre dernier, le Premier ministre de la transition burkinabè a déclaré devant les députés que le Burkina Faso s’était engagé à diversifier ses relations de partenariat et souhaitait une coopération « sincère et franche » dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

What Next?

Recent Articles