02232024Headline:

Burkina Faso: le tribunal juge illégales les réquisitions de certaines personnalités dans les VDP

Au Burkina Faso, plusieurs personnes avaient saisi le tribunal administratif après des réquisitions forcées au sein des VDP, les Volontaires pour la défense de la patrie, officiellement chargés de lutter contre le terrorisme. La justice a rendu son verdict ce mercredi 6 décembre : ces réquisitions sont illégales.
Me Guy Hervé Kam est l’un des avocats de ces personnalités réquisitionnées qui ont saisi la justice. Il a plaidé pour la suspension des ordres émis par les autorités à rejoindre les rangs des VDP, les Volontaires pour la défense de la patrie, officiellement pour servir la lutte contre les groupes armés et terroristes. Depuis un décret adopté en avril dernier, ces convocations obligent tout Burkinabè convoqué à servir au sein de l’armée.

« Ce matin, la présidente du tribunal administratif de Ouagadougou a jugé que les ordres de réquisition étaient manifestement illégaux, elle a ordonné leur suspension. Le tribunal a ensuite enjoint au commandant du commandement des opérations du théâtre national de s’abstenir immédiatement de mettre à exécution lesdits ordres de réquisition », rapporte-t-il au micro de Laurent Correau, du service .

En tant qu’avocat des réquisitionnés, Me Guy Hervé Kam est donc soulagé par cette décision de justice. « Nous sommes très satisfaits parce que le combat, c’était de montrer que ces ordres de réquisition étaient des atteintes voilées à leur liberté d’opinion, à leur liberté d’expression, à leur droit de ne pas être soumis à la torture morale. Et à partir du moment où un juge dit que les ordres de réquisition sont manifestement illégaux, nous sommes satisfaits, parce que ça montre clairement que la démarche était une démarche totalement républicaine pour empêcher que l’État lui-même, dans le contexte que nous vivons, ne se rende auteur de violations des droits des citoyens », se félicite-t-il.

What Next?

Recent Articles