03282017Headline:

Burkina Faso : le Tribunal militaire lance un appel à témoin sur l’assassinat de Thomas Sankara

thomas sankara

Le Tribunal militaire invite les conjoints, descendants ou ascendants de l’ancien président burkinabè, Thomas Sankara, à prendre attache avec les autorités compétentes pour affaire les concernant, annonce un communiqué du commissaire du gouvernement reçu mardi à APA.

Les ayants droits des 13 personnes décédées ‘’lors des événements du 15 octobre 1987, ou toute personne pouvant donner des informations sur les familles des concernés, (sont invités) à prendre attache avec le commandant de la section de recherches de Gendarmerie de Ouagadougou ou le cabinet du juge d’instruction en charge dudit dossier dans ses locaux”, souligne le communiqué.
Le communiqué qui contient des numéros de téléphones, en cas de nécessité, rappelle également les noms des treize individus morts lors du coup d’Etat qui a porté l’ex-président Blaise Compaoré au pouvoir.
Il s’agit de Noël Isidore Thomas Sankara, de Gouem Abdoulaye, de Somda Der, de Ouédraogo Wallilaye, de Bationo Emmanuel, de Soré Paténama, de Kiemdé Frédéric, de Compaoré Bonaventure, de Bamouni Paulin, de Saba Christophe, de Zagré Sibiri, de Sawadogo Noufou et de Sawadogo Amadé.
Le président du Faso Michel Kafando, dès sa prise de fonction, le 21 novembre dernier, avait promis de relancer certains dossiers de crime de sang dont celui de Thomas Sankara.
Ainsi, en avril dernier, un Conseil des ministres a confié l’affaire au Tribunal militaire.
Avec ce communiqué, il s’agit certainement d’un début d’ouverture du dossier.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment