04152024Headline:

Burkina Faso : les enseignants du lycée Diaba Lompo en sit-in de protestation

Au Burkina Faso, les enseignants du lycée Diaba Lompo de Fada NGourma ne sont pas d’accord sur le traitement affligé au gardien de l’établissement le 10 février dernier. À cet effet, ils ont organisé un sit-in de protestation mardi pour exprimer leur mécontentement suite à l’agression violente de l’employé du lycée.
En protestation contre une agression, les enseignants du lycée Diaba Lompo en sit-in au Burkina Faso
Le gardien du lycée Diaba Lompo situé dans la localité de Fada N’Gourma au Burkina Faso, est victime d’une agression par des présumés « hommes en uniforme », le samedi 10 février dernier dans l’enceinte de l’établissement. La scène s’est produite au cours des activités culturelles et sportives de l’année scolaire. En effet, après un match entre enseignants et élèves du lycée, les apprenants ont poursuivi leurs activités culturelles et une kermesse dans l’établissement. Et comme l’heure de fermeture de l’établissement a sonné, le gardien avait commencé par éteindre les lampes et fermer les salles de classes lorsqu’il est tombé sur un groupe d’individus qui s’est opposé à lui.

Selon l’AIB, ces individus qui ont refusé de quitter les lieux ont porté de violents coups au gardien qui s’est repris conscience à l’hôpital. À en croire les témoignages, ces individus auteurs de cette agression seraient des hommes en tenue. Ainsi, pour réclamer justice et protester contre cet état de chose, les enseignants dudit lycée ont organisé un sit-in. Lors de cette activité, les manifestants ont fermement condamné cette agression puis demandé aux autorités compétentes d’identifier ces individus afin de les punir selon la réglementation en vigueur au Burkina Faso.

What Next?

Recent Articles