10212017Headline:

Burkina Faso : Manifestations à Ouaga pour exiger le départ d’un ministre ayant fait la prison aux USA

Moumouni

Plusieurs centaines de personnes ont à nouveau manifesté mardi devant le ministère des Infrastructures, pour exiger la démission du ministre Moumouni Guiguemdé, accusé d’être un ancien détenu, ce dernier ayant exclu cette éventualité dimanche dernier.

Le personnel du ministère des Infrastructures, du désenclavement et des transports, soutenu cette fois-ci par des membres du Balai citoyen, ont scandé des slogans hostiles à M. Guigemdé et appelé le premier ministre Yacouba Isaac Zida, à le débarquer du gouvernement de transition.

Moumouni Guigemdé est accusé d’avoir fait la prison aux Etats unis pour faux et usage de faux.

Selon des coupures de presse brandit par les manifestants, Moumouni Guiguemdé est un repris de justice. Dans une autre vie aux Etats-unis dans les années 90, il a été condamné à une peine de prison ferme de quatre mois et demi et au paiement d’une amende de 5.000 dollars par la justice américaine, dans une affaire de corruption.

“Je n’ai pas fait de prison. J’ai été arrêté et (…) après relâché. Je n’ai pas de condamnation”, s’est défendu M. Dieguimdé lors d’un point de presse donné suite aux précédentes manifestations.

En novembre, des manifestations avaient contraint l’ex-ministre de la Culture Adama Sagnon à la démission. Les manifestants lui reprochaient d’avoir classé le dossier Norbert Zongo, un journaliste d’investigation tué et calciné dans sa voiture avec trois de ses compagnons en 1998, alors qu’il enquêtait sur l’assassinat du chauffeur de François, le frère cadet de Blaise Compaoré.

Boa, Ouagadougou

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment