04202024Headline:

Burkina Faso : un nouveau BIR installé dans la région de l’Est

Le Burkina Faso continue de renforcer les régions du pays en déployant des forces de sécurité. Dans ce sens, un nouveau Bataillon d’intervention rapide – BIR a été créé pour mieux sécuriser la région de l’Est en ce qui concerne la puissance de feu.
Selon les informations, le nouveau Bataillon d’Intervention Rapide – BIR, en plus du rôle dévolu à cette unité, va permettre de mieux lutter contre les menaces terroristes qui deviennent récurrentes dans la région de l’Est du Burkina Faso. Ainsi, c’est le capitaine, connu sous le nom de « Tonnerre », qui a été désigné par la hiérarchie, pour commander cette nouvelle unité installée dans cette importante zone frontalière avec le Niger, le Togo et le Bénin.

Le capitaine Tonnerre et ses éléments du BIR seront donc appelés à intervenir dans l’un des quatre provinces de la région de l’Est. À noter que depuis octobre 2023, le président de la transition capitaine Ibrahim Traoré a pris un décret portant création de Bataillon d’Intervention Rapide – BIR dans sept localités dont deux dans la région de l’Est.

Pour rappel, le Bataillon d’Intervention Rapide a pour rôle essentiel d’assurer l’escorte du convoi de grands matériels de l’armée ou des organismes. Étant constitué rien que de militaire, le BIR est également apte à lutter efficacement contre les menaces terroristes afin de participer à la sauvegarde de l’intégrité du territoire du Burkina Faso.

What Next?

Recent Articles