11182017Headline:

Burkina-Rebondissement: le Nouveau ministre de la Culture, ex-procureur sous Compaoré, démissionne

Adama Sagnon

Le ministre de la Culture du gouvernement de transition au Burkina Faso, Adama Sagnon, a démissionné mardi sous la pression des acteurs culturels et une frange de la société civile qui lui reprochent, alors qu’il était procureur, son traitement de l’affaire Zongo, un journaliste tué en 1998.

«Ayant à l’esprit les hautes missions qui vous sont dévolues, lesquelles mettent le peuple au centre de vos préoccupations, je vous saurais gré d’accepter ma démission au nom de l’intérêt supérieur de la nation, de la cohésion sociale au sein du ministère de la culture et du tourisme, ainsi que de la solidarité gouvernementale», a adressé Adama Sagnon dans sa lettre de démission au Premier ministre Isaac Zida.

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Frédéric Nikiéma, a annoncé l’information.

Adama Sagnon, nommé le 23 novembre dernier était contesté dès le 24 du même mois par les acteurs de la culture pour son manque de connaissance du secteur  et étant aussi mêlé à l’affaire du journaliste Norbert Zongo. Il était Procureur sous le président déchu Blaise Compaoré.

Norbert Zongo enquêtait sur le meurtre d’un chauffeur de François Compaoré, le frère de l’ex-président, qui a été tué en compagnie de trois de ses compagnons.

Les quatre dépouilles ont été retrouvées calcinées en 1998, dans sa voiture, elle-même, brûlée à une centaine de kilomètres de Ouagadougou. Malgré les manifestations populaires, aucune personne n’a été condamnée.

Le gouvernement de transition doit gérer le pays jusqu’en novembre 2015.

Baba Mballo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment