03052024Headline:

Burkina : Une association compte embellir le Boulevard Thomas Sankara

Le Conseiller technique du président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou, Sidi Mahamadou Cissé, a lancé samedi, les travaux d’entretien et d’embellissement du Boulevard Thomas Sankara, par le Mouvement la patrie ou rien, dont la réception est prévue le 21 décembre prochain.

« Je voudrais au nom du président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou, saluer le Mouvement la patrie ou rien (MPR), les féliciter et les encourager pour l’initiative louable qui consiste à aménager le Boulevard Thomas Sankara », a déclaré conseiller technique du président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou, Sidi Mahamadou Cissé.
Pour lui, le Boulevard lui rappelle beaucoup de choses par rapport au capitaine Thomas Sankara qui a marqué d’une pierre blanche le Burkina Faso, l’Afrique et le monde entier.

Le chargé de communication du mémorial Thomas Sankara, Dr Jean-Hubert Bazié, a au nom du Comité international du Mémorial Thomas Sankara (CIMTS), apprécié l’activité communautaire sur le Boulevard.

Il a indiqué qu’en dehors de l’acte qui a déjà en lui une portée profonde, c’est le caractère même de la mobilisation qui a retenu l’attention du Comité.

« Des jours durant, vous avez posé avec détermination, des actes désintéressés, au nom d’un idéal non négociable, montrant ainsi à tous que vous êtes des patriotes et le ferment d’une dynamique qui ne peut que nous mener incontestablement à la victoire », a poursuivi Dr Bazié.

Il a exhorté les jeunes à être des graines de baobab à l’image de celui sous lequel reposait Thomas Sankara et ses compagnons d’infortune e 15 octobre 1987 au cimetière de Dag’noen.

« Faites de toutes les avenues du Burkina, des avenues Thomas Sankara ! Allez de par le Faso créer, bâtir, entretenir, non seulement de vastes et belles avenues matérielles faites d’ombres et de lumières, mais aussi des avenues de l’esprit, un esprit nouveau et sans limites, vers la liberté, la vraie, celle de nos rêves si longtemps contrariés par l’esclavage, la colonisation, le néocolonialisme et son géniteur impénitent, l’impérialisme », a conclu Dr Jean Hubert Bazié.

Selon le président national du Mouvement la patrie ou rien (MPR), Sawadogo Hamidou, son mouvement a décidé d’accompagner les autorités de la Transition en organisant cette activité.

« Nous invitons tout le monde à s’armer de courage. La réception sera faite d’ici le 15 décembre et la cérémonie officielle de réception le 21 décembre, date d’anniversaire de Thomas Sankara », a-t-il dit.

Plus de deux cents jeunes ont été mobilisés pour les travaux d’entretien et d’embellissement du Boulevard Thomas Sankara. Ils vont procéder entre autres, à des plantations d’arbres, des marquages au sol, des graphiques au milieu des terre-pleins et des dépôts de poubelles le long du Boulevard.

C’est à l’occasion de la commémoration du 36e anniversaire de l’assassinat du père de la révolution d’août 1983, que l’ex avenue Charles de Gaulle a été officiellement baptisé Boulevard Thomas Sankara par le président de la Transition, le capitaine Ibrahim Traoré ce dimanche 15 octobre 2023 à Ouagadougou.

What Next?

Recent Articles