12142017Headline:

Ça bouge pour Gbagbo et Blé, ainsi qu’au RDR

 ble goude apres GbagboMain

Procès à la CPI

Laurent Gbagbo et Blé Goudé, les deux Ivoiriens détenus à La Haye, seront bientôt face aux juges de la Cour Pénale Internationale (CPI). Avant, le combat pour leur libération continue. « Investiture d’Ago Marthe : Union sacrée du FPI a-pour la libération de Laurent Gbagbo », barre en manchette Le Temps. « Ago Marthe, la 12e vice-présidente du FPI chargée de coordonner les actions pour la libération du président Gbagbo a été investie, le samedi 20 septembre 2014 au siège provisoire du FPI.. » Pour Ago Marthe, « la libération de Laurent Gbagbo va bien au delà de la justice que nous réclamons pour un homme innocent ». Quant à Affi N’guessan, président du parti, il déclarera que « la Côte d’Ivoire est en prison avec Gbagbo », tandis que le doyen Bernard Dadié affirme que « ce qui se passe à la Haye n’est qu’une mascarade judiciaire à l’image de ”l’affaire Dreyfus” ». Notre Voie salue l’initiative et titre : « libération de Laurent Gbagbo : la méthode Ago Marthe en marche ». Relevant que la cérémonie d’investiture a été grandiose, le journal rapporte la stratégie de la chargée du FPI de faire libérer leur mentor. « Premièrement, créer un cadre de concertation, d’exhortation mutuelle et de solidarité pour tous les acteurs, les promoteurs de la cause de Laurent Gbagbo ; deuxièmement élaborer un code de conduite pour harmoniser les diverses actions menées ici et ailleurs pour la libération du président Gbagbo. Ensuite, s’agissant de la méthode, la coordination se veut ”sel et lumière” », a livré Ago Marthe. Dans le cadre de ce procès, L’inter titre à la Une « de nouveaux dossiers versés au dossier Gbagbo ». C’est que Fatou Bensouda a déposé 115 documents compromettants contre Laurent Gbagbo. « Le Bureau du Procureur avise la Chambre préliminaire I, de sa divulgation, le 17 Septembre 2014, de 115 documents compromettants, six documents potentiellement à décharge et 225 documents divulgués en vertu de l’article 77 du règlement de procédure et de preuve », a écrit Bensouda. Quant à Blé Goudé dont les audiences de confirmation de charge débuteront lundi 29 septembre, Le Nouveau Courrier confie que « A une semaine de son audience, Blé Goudé stoppe tout ». Le journal rapporte que « sa silhouette est désormais moins visible au sein des espaces partagés du pénitencier de Scheveningen… Charles Blé Goudé a même stoppé ses séances de sport auxquelles il était pourtant très assidu »

Élections au RDR

Le parti d’Alassane Ouattara, le Rassemblement des Républicains (RDR) a un nouveau responsable des jeunes. Il s’agit de Dah Sansan Tikoueté. « 3e congrès du RJR : Dah Sansan élu président », titre à la Une Le Patriote. A en croire le quotidien, « élu à 29,57 %, avec 2229 électeurs, il devient le 4e président du RJR après les mandatures d’Habib Sanogo, Odjé Tiacoré et Karamoko Yayoro. Le journal rapporte que ce fut une si longue nuit, du samedi 20 au 21 septembre 2014. C’est en présence de la haute direction du parti que le congrès a démarré. Pour le journal, « la démocratie a encore triomphé ». Quant Nord Sud Quotidien, il présente Dah Sansan qui « est député à l’Assemblée nationale, membre du groupe parlementaire RDR… » A ce congrès, l’ex-ministre Sidiki Konaté a dit ses vérités aux militants, font savoir les journaux. « Nous ne sommes pas des hypocrites autour de Ouattara. Nous ne sommes pas de mauvais conseillers. Continuez de nous faire confiance. Vos difficultés vont être résolues ». Aux cadres du parti, il a dit « élargissez vos actions de générosité à toute la famille RDR. Ne le faisons pas à un niveau restreint. Inspirons-nous du ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko », a dit le secrétaire général adjoint du RDR, chargé des syndicats. L’inter relève une colère des jeunes au cours de ce congrès. Ils ont exprimé leur mécontentement à leurs cadres. « Nous avons souffert, mais c’est vous qui en profitez. Ce sont ceux qu’ont a combattus qui profitent des fruits de nos efforts. Si ça continue, nous allons créer une rébellion au sein du RJR …», ont-ils menacé.

Organisation de la CAN 2021

« Football : organisation CAN 2021, la Côte d’Ivoire élue », titre Soir Info. « La Côte d’Ivoire, hôte de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football 2021, le Cameroun en 2019 et la Guinée en 2023. Ainsi en a décidé la Confédération Africaine de Football », écrit le journal. Qui soutient qu’après 1984, « c’est une belle récompense pour un pays qui a enfanté certains des plus grands joueurs de l’histoire du football sur le continent africain. Laurent Pokou, Jo Bléziri, …. Didier Drgba, Yaya Touré…”, ont écrit les plus belles pages de cette discipline », dit-il. Face à cette élection, le Président de la CAF, le Camerounais Issa Hayatou, a confié au président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Sidy Diallo, que « vous avez présenté un bon dossier », fait savoir Fraternité Matin. Le patron du football ivoirien lui a indiqué que « c’est dans la solidarité que nous avons acquis cette victoire. C’est la Côte d’Ivoire qui gagne ». L’Expression explique « comment Ouattara a pesé dans le dossier ivoirien ». Il affirme que « les émissaires de la CAF qui étaient à Abidjan pour évaluer les infrastructures de la Côte d’Ivoire, ont vu l’engagement du chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara. Qui leur a donné toutes les garanties que son pays a les moyens d’abriter une phase finale d’une coupe d’Afrique ».

sur linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment