02222024Headline:

Cameroun : le MRC condamne la scène de mise à mort de Maurice Kamto

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun dénonce « une mise en scène macabre qui porte atteinte à l’image de notre pays ».
Des personnes se présentent comme des chefs traditionnels de la Lékie. Sur des photos et la vidéo qui circulent, ces hommes arborent des costumes réservés aux gardiens de la tradition. Réunis autour d’un cercueil de couleur rouge et d’un portrait du Pr. Maurice Kamto, ils font des incantations. Depuis le week-end dernier jusqu’à ce début de semaine, ces images font l’objet de commentaires. Le MRC répond. Dans les rangs du parti, elles « ont suscité la consternation et l’émoi du fait qu’elles sont la mise en scène des obsèques d’un homme encore en vie ». Le parti relève le « caractère odieux et immoral d’une telle scène qui porte atteinte à l’image et à l’honneur du concerné, ainsi qu’à sa famille ». Le Mouvement politique a recours à la législation nationale pour montrer que cette image constitue l’infraction « d’appel à la haine et à l’incitation au meurtre du Pr. Maurice Kamto », écrit Joseph Emmanuel Ateba, secrétaire à la communication du parti. Ainsi, le MRC « dénonce avec la dernière énergie cette moyenâgeuse, déshonorante et macabre mise en scène », peut-on lire dans un communiqué non daté, signé du secrétaire à la communication du MRC. De sources concordantes, les personnes s’identifiant comme chefs réagissaient à l’hommage que le Pr. Maurice Kamto a rendu au Pr. Hubert Mono Ndjana le 16 novembre dernier, jour de sa mort. Un hommage critiquant l’implication du brillant philosophe dans la politique, au sein du parti proche du pouvoir à une certaine époque.

What Next?

Recent Articles