01212022Headline:

CAN 2022: au Cameroun, la fête du football africain débute ce dimanche 9 janvier

C’est la fête du football africain qui commence aujourd’hui au Cameroun, pour quatre semaines jusqu’à la finale du 6 février. La 33e édition de la CAN débute ce dimanche 9 janvier avec le match d’ouverture à 16h TU entre le Cameroun et le Burkina Faso. L’attente était grande au Cameroun où le pays n’avait pas accueilli de CAN depuis cinquante ans.

L’attente est toujours grande et les préparatifs de la CAN battent leur plein. Autour de nous, la musique militaire. Il y a les bérets violets, des bérets rouges, les bérets verts, des bérets bleus, plusieurs teintes de bleus, des bérets noirs. On est au complet pour les grandes répétitions. Cinquante ans d’attente et la CAN de 1972 avait été vécue à l’époque comme une humiliation par le pays, une élimination en demi-finales.

Cette CAN 2022, voilà 2 668 jours et deux reports que les Camerounais l’attendent. Ils en ont rêvé comme de ce stade d’Olembe, 60 000 places ici à Yaoundé, théâtre des deux matchs du jour, Cameroun-Burkina Faso et Ethiopie-Cap Vert.

La fête est joyeuse
Alors forcément, cela s’entend. Depuis 6 heures du matin, les « vuvuzelas » retentissent en ville. La route qui mène au stade est aux couleurs du pays : vert, jaune, rouge. La fête a commencé, elle est joyeuse. L’optimisme règne et c’est dire en somme la pression qui s’abat sur les épaules des « Lions indomptables » qui ont vu leurs aînés remporter cinq CAN chez les autres depuis 1972 et sont maintenant chargés – enfin – d’en organiser une à la maison. Une mission qui pour ne pas se transformer en chemin de croix passe par un succès cet après-midi avec les « Étalons » burkinabè décimés eux par le Covid : 5 joueurs et le sélectionneur testé positif. Le Covid, invité obligé de cette CAN. Mais aujourd’hui, on ne veut parler que du jeu. Il n’y a plus qu’à jouer.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles