11142018Headline:

Ce que des jeunes proches de Soro et des chefs traditionnels préparent dans les coulisses de Koumassi

Des jeunes proches du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, et des chefs traditionnels se sont retrouvés, le jeudi 14 décembre 2017, pour parler de paix, de réconciliation etv de restauation de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire. 

Le mouvement la ”Jeunesse pour Soro” (JPS) a rencontré, le jeudi 14 décembre 2017, à Koumassi Prodomo, le Conseil supérieur de la chefferie traditionnelle de cette commune en vue de bénéficier des conseils d’usage pour la réussite de leur quête de réconciliation, de pardon et de cohésion sociale prônée par leur mentor, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro.

Qui d’autre peut-être mieux placé pour prodiguer de sages conseils en vue de la réussite d’une mission telle que celle de militer en faveur du pardon, de la réconciliation et de la cohésion sociale. Beugré Yoboué Daniel et son équipe ont vraiment eu le nez creux en impliquant les têtes couronnées dans l’exécution de leur mission.  « Etant fils de Koumassi, nous conscients du rôle de dépositaires des coutumes et traditions, les chefferies coutumières détiennent des techniques de médiation et de facilitation qui continuent jusqu’à nos jours de faire leurs preuves. C’est pourquoi, nous sommes venus vous présenter notre bagage afin de bénéficier de vos conseils pour mener à bien la mission qui nous a été confié », a-t-il affirmé.

Pour lui, la jeunesse ivoirienne a compris aujourd’hui qu’elle serait la plus grande bénéficiaire d’une Côte d’Ivoire en paix et réconciliée comme prônée par Guillaume Soro. Elle a donc décidé de prendre son bâton de pèlerin et d’investir le terrain. Pour ce faire, poursuit le président de la JPS, les spéculations ne suffisent plus. « Ce sont plutôt des actions concrètes sur le terrain qui s’imposent aujourd‘hui à nous, et tel est notre cheval de bataille », a-t-il confié aux chefs.

Beugré Daniel avoue ainsi compter sur les sages conseils des garants de la tradition, mais aussi et surtout sur leurs orientations pour mener à bien sa mission. Car, cite-t-il un adage, « celui qui écoute les conseils du sage arrive toujours à bon port ».

A l’unanimité, les chefs traditionnels se sont dits très honorés de la visite de celui qu’ils appellent affectueusement leurs fils. Par la voix de leur porte-parole, le chef El Hadj Méité Valy, ils ont indiqué que la mission de la jeunesse pour Soro(JPS) est en phase avec celle de la Chambre nationale des Roi et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire dont est membre la chefferie de Koumassi. « Nous vous encourageons dans votre mission, vous avez frappez à la bonne porte, parce que nous les chefs, nous sommes les artisans de la cohésion sociale et il est de notre devoir de vous accompagner dans cette noble mission qui, tout en étant la vôtre, est aussi la nôtre », ont-il promis au président Beugré.

Ils ont par ailleurs promis se concerter en vue de produire une feuille de route pour faciliter les échanges entre les délégations de la JPS et les populations sur le terrain. Car, ont-il prévenu : « cette mission sera à la fois très compliquée et très passionnante, vous devrez être suffisamment habités par la patience et surtout d’humilité pour toucher le maximum de cœurs», ont-ils conclu.

Notons que depuis sa création, la JPS, a mené de nombreuses actions sur le terrain aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays.

Jean Kelly Kouassi (Stg)

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment