12132017Headline:

Ce que Yacou le Chinois a fait subir à Lida Avant son transfert /Les révélations des avocats sur les réalités à la Maca

yacou

lida kouassi m
Lida Kouassi et ses co-déltenus ont été sortis de la Maca pour le camp pénal de Bouaké.

Ils n’ont pas mis du temps à donner de la voix après le transfert de leurs clients, de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) au camp pénal de Bouaké.

24H après ces faits, les avocats des barons de l’ancien régime, que sont Moïse Lida Kouassi et Assoa Adou, ont, en effet, animé une conférence de presse, vendredi 4 septembre 2015 aux 2 Plateaux. Maîtres Dako Zahui, Bobé Felia et Nomel Lorng, sont revenus, tour à tour, sur les circonstances qui ont conduit au transfert de leurs clients au camp pénal de Bouaké. Ils ont notamment raconté les jours difficiles qu’ont vécus ces dignitaires du défunt régime Gbagbo à la Maca.

Me Bobé Felia a notamment fait des révélations sur les déboires que le détenu Yacou le Chinois a fait subir au ministre Lida. Selon lui, l’ex-ministre de la Défense lui a confié, il y a quelques jours, qu’il a reçu dans sa cellule la visite du « fameux » Yacou le Chinois. « Yacou le Chinois a fait irruption dans la cellule du ministre Lida Kouassi. Il lui a dit de venir vers lui parce qu’il est informé qu’ils détiennent des portables. Il lui a fait savoir que l’ordre vient de sa hiérarchie », a expliqué Me Bobé. Il a ajouté que Lida a voulu en savoir davantage sur la hiérarchie dont Yacou le Chinou disait tenir ses consignes. C’est alors que le « célèbre » détenu lui a fait savoir qu’il a des connexions au ministère de l’Intérieur et au plus haut sommet.

Ce jour-là, a poursuivi l’avocat, Yacou et ses hommes sont partis avec les portables de Lida. Quelques jours après, le même Yacou le Chinois a envoyé un émissaire auprès de l’ex-ministre de la Défense pour le convoquer dans sa cellule. Après des hésitations, celui-ci a fini par obtempérer. « Yacou le Chinois lui a fait savoir qu’il parle trop et qu’il est informé qu’il fomente des choses avec l’extérieur. Il a finalement demandé au ministre Lida de reprendre ses portables qu’il lui avait pris », a encore dit Me Bobé. Tirant les leçons de tous ces faits, l’avocat en déduit que « les conditions sécuritaires laissent à désirer parce que la sécurité est laissée aux mains des caïds de la Maca ».

Avant Me Bobé, son collègue, Dako Zahui, est revenu sur les rumeurs qui avaient couru selon lesquelles, les pro-Gbagbo détenus à la Maca ont été agressés par des hommes armés. Au nombre de ceux-ci Lida Kouassi et Assoa Adou. A en croire Me Dako, les faits sont avérés. Dans la nuit du 1er au 2 septembre 2015, un commando de plusieurs hommes armés de kalachnikov et encagoulés, a fait irruption dans les cellules occupées par les barons de l’ancien régime. Ce commando, a-t-il souligné, était conduit par un certain Laurent Ternin Gueu, qu’il dit être un ancien combattant Frci (Forces républicaines de Côte d’Ivoire), qui avait sévi dans la région de Gagnoa, avant d’être nommé aujourd’hui lieutenant de police pénitentiaire. Toujours, au dire de Me Dako, lui et ses hommes se sont introduits à l’intérieur de la Maca, par des portes dérobées en passant du côté du centre de santé et de la morgue pour accéder au bâtiment des assimilés, où sont détenus ces pro-Gbagbo. « Le commando a menotté Me Bailly Patrice et l’a isolé avant de s’occuper du ministre Lida puis ils ont fouillé le cellule du ministre Assoa Adou. Ils les ont délestés de tous leurs portables », a-t-il poursuivi.

Pour les avocats, leurs clients ont échappé à un assassinat. Est-ce alors pour les mettre en sécurité après ces événements qu’ils ont été transférés au camp pénal de Bouaké ? Me Dako et ses collègues en doutent. « Si on voulait assurer leur sécurité ne valait-il pas mieux supprimer la source de l’insécurité que de les envoyer ailleurs ? N’est-ce pas le moindre mal que de déplacer une personne au lieu de 10 ? », s’est en effet interrogé Me Nomel Lorng. Les trois avocats ont dit ne pas savoir à ce jour où leurs clients ont été conduits.

Assane NIADA

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment