10182017Headline:

Ce qui s’est passé à Paris sur l’agression de Johny Patcheco

Johny patcheco

L’activiste panafricain Johnny Patcheko Antonio,membre du groupe Djossi Gang, a reçu sept coups de couteau vendredi dans un restaurant parisien, a-t-on appris de source proche de son entourage.

L’activiste était accompagné de quatre autres de ses compagnons de lutte quand ils ont tous été pris à partie par une trentaine d’hommes identifiés comme des partisans du Rassemblement des républicains (RDR), le parti au pouvoir en Côte d’Ivoire.

D’après la source, Johnny Patcheko Antonio a été agressé à l’arme blanche par au moins cinq individus en furie. Grièvement blessé, il a été transporté dans une structure hospitalière de Paris. A en croire la source, son pronostic vital n’est pas engagé.

Dès l’annonce de l’agression, la police française a ouvert une enquête pour tenter de retrouver les auteurs de cet acte criminel. L’un des agresseurs aurait déjà été rattrapé et placé en garde en vue. Un deuxième suspect est en fuite. Il s’est déconnecté de Facebook mais la police détient son portrait.

Johnny Patcheko Antonio vit dans un autre pays avec sa famille. Il est venu à Paris pour rendre visite à ses proches.

Ces derniers temps, il a réalisé des vidéos virulentes contre ceux qu’ils considèrent comme des “dictateurs africains” parmi lesquels Alassane Ouattara et Ali Bongo, respectivement présidents de la Côte d’ivoire et du Gabon.

Koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment