12182017Headline:

CEI, Koné Bruno à propos du retrait du FPI :« Certains ont peut-être d’autres agendas cachés»

Kone Bruno

En visite d’Etat dans l’Iffou, le Président de la République Alassane Ouattara a présidé un conseil des ministres à la préfecture de Daoukro le lundi 15 septembre 2014. Dans les échanges avec la presse au terme de cette réunion, le porte-parole du gouvernement a répondu à une préoccupation relative au retrait du Front populaire ivoirien de la Commission électorale indépendante (CEI).  Bruno Koné a dit ne pas comprendre l’attitude  de l’AFD  en général, et en particulier du FPI qui a décidé de retirer son représentant de la CEI alors que celui-ci a prêté serment devant le Conseil constitutionnel. « Il se trouve que certaines personnes ont peut être d’autres agendas cachés  », a déclaré Bruno Koné. Qui a laissé entendre que l’AFD  veut à travers cette attitude montrer à la communauté internationale qu’il existe des mésententes entre les Ivoiriens. « Les places de ces partis sont là. S’ils ne veulent pas revenir la vie continue sans eux », a prévenu le porte-parole du gouvernement. Qui a réitéré le souhait du gouvernement de voir tous les acteurs politiques participer au processus électoral.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment