08172017Headline:

Ces adolescentes complexées par leurs seins

Ces adolescentes complexées par leurs seins

La macromastie (développement excessif) et l’asymétrie des seins engendrent un impact psychologique très négatif chez les jeunes filles.

Chez quasiment toutes les femmes, les deux seins présentent des formes et des tailles légèrement différentes, mais cela reste généralement assez discret et n’est pas une source de complexe.

Toutefois, il arrive que les seins soient particulièrement asymétriques, et les conséquences psychologiques sont alors réelles. C’est ce que montre cette étude américaine (université Harvard), qui s’est également intéressée à la macromastie (les glandes mammaires trop volumineuses).

Les chercheurs ont évalué un groupe d’adolescentes et de jeunes femmes âgées de 12 à 21 ans, présentant soit une forte asymétrie des seins, soit une macromastie.

• Pour l’asymétrie
Les répercussions psychologiques sont perceptibles à partir d’une différence d’une taille de bonnet entre les deux seins. Les jeunes filles expriment une plus faible estime d’elle-même. Cette observation se maintient après avoir pris en considération l’indice de masse corporelle (IMC) – qui pourrait troubler le résultat -, et indique que l’asymétrie s’accompagne de problèmes émotionnels avec un fort retentissement dans la vie quotidienne.

• Pour la macromastie
Sur les échelles de bien-être psychologique, les adolescentes obtiennent des scores qui reflètent « un impact significatif » sur la perception de soi et les relations sociales.

Logiquement, plus le problème est perçu comme important, plus l’impact psychologique est fort. Beaucoup de ces jeunes femmes envisagent d’ailleurs de se soumettre à une intervention chirurgicale correctrice. Les auteurs commentent : « L’asymétrie comme la macromastie peuvent avoir des répercussions très importantes sur la qualité de vie des adolescentes.

Le problème ne peut pas être ramené à une préoccupation cosmétique, qui serait considérée comme bénigne et passagère. Il faut tenir compte de ces conséquences et assurer un suivi adapté ». On ajoutera que d’autres situations, qui n’ont pas été abordées dans cette étude (les très petits seins, notamment), appellent la même attention.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment