12112016Headline:

C’est chaud à Abidjan /Marche contre le référendum : Boni Claverie, M. Koulibaly et Abou Drahamane Sangaré arrêtés

marche-opposition

Les leaders politiques Boni Claverie du l’URD, Mamadou Koulibaly de Lider et Abou Drahamane Sangaré de l’aile dure du FPI sont arrêtés, ce jeudi 20 octobre 2016, informe le parti de Mamadou Koulibaly sur sa page facebook.

Partis pour la marche du front de refus qu’ils ont annoncé pour ce jour, et qui devrait débuter au carrefour de l’Indénié en direction du Plateau, les oposants ont été pris. La marche a été gazée.

La coalition des opposants s’élève contre la tenue du référendum prévu le 30 octobre pour le vote de l’avant-projet de nouvelle constitution.

 

Auteur: César DJEDJE MEL

Des éléments de la CRS ont brutalisé et arrêté des cadres duFront de refus  et des militants anti-constitution jeudi matin àAbidjan  comme constaté sur place au rond point de l’Indénié par KOACI

Aboudramane Sangaré, Ettien Amoikon et Gnangbo Kacou figurent parmi les personnalités victimes des coups de matraques avant d’avoir été embarquées dans des véhicules de la police aux alentours de 7h30TU sous les yeux des journalistes présents sur les lieux.

Mamadou Koulibaly et Claverie Boni ont également été violemment priés de quitter les lieux avant d’être à leur tour embarqués dans des 4*4 de la police.

Les militants ont été dispersés à coup de gaz lacrymogène. Une cinquantaine d’entre eux avait été arrêtée très tôt ce matin au niveau de la caserne des sapeurs pompiers non loin du lieux de rassemblement à l’appel de la coalition radicale d’opposition au projet de nouvelle constitution  regroupant les “Gbagbo ou rien”, lancé lundi.

Signalons que l’opérateur économique, Bably Dembele, également présent sur les lieux du rassemblement de la marche  contre la constitution, a été embarqué.

webnews

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment