10202017Headline:

Charles Diby Koffi affirme: «Ouattara nous a fait oublier 10 ans de difficultés»ce qu’il a fait

Cérémonie d’hommage au chef de l’État à Divo

Un grand rassemblement de reconnaissance et de soutien au président de la République, Alassane Ouattara, s’est tenu samedi 5 août 2017, à Divo, à l’initiative de Dr Amedé Koffi Kouakou, ministre des Infrastructures économiques.

Les régions du Gboklê, de la Marahoué, de la Nawa, du Haut-Sassandra, de San-Pedro, du Lôh-Djiboua et du Gôh, qui composent la ”Zone Zadi”, ont pris part à cette grand’messe destinée, d’une part, à remercier le chef de l’Etat pour les actions de développement socio-économiques et culturelles initiées en faveur des populations, et d’autre part lui témoigner soutien et attachement. Cette manifestation qui se tient pour contrarier les événements dans cette période où «certains esprits tentent de ternir l’image du pays à travers des actes qui créent un climat de psychose généralisée dans le but de fragiliser le pouvoir», a été rehaussée par la présence de plusieurs personnalités dont de Mme Clarisse Duncan et Adama Bictogo, représentants respectivement le Vice-président de la République Daniel Kablan Duncan et le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

 

Les régions en fête ont battu le rappel de leurs cadres et de leurs élus de divers bords politiques pour marquer leur convergence de vue sur la question du jour. Co-président de cette cérémonie, Charles Diby Koffi, président du Conseil économique, social, environnemental et culturel a invité les populations à saluer les œuvres du président de la République. «Ne nous laissons pas détourner de l’essentiel et faisons entièrement confiance au président Alassane Ouattara», a d’abord indiqué l’orateur. «Il n’y a pas longtemps, nous avons frôlé la catastrophe. Nous avons vécu 10 ans de crise. Ne l’oublions jamais. C’est parce que le président Alassane Ouattara est un homme d’exception qu’en 5 ans, qu’en moins d’un mandat, il nous a fait oublier 10 ans de difficultés», a-t-il ensuite rappelé sous les applaudissements du public, affirmant savoir de quoi il parle.

«Pendant ces 10 ans, la situation était au bord de la cessation de paiement si nous n’avons pas été très attentifs. Ne retournons plus jamais dans cette situation», a-t-il développé. Pour l’ancien ministre de l’Economie et des Finances, la stabilité politique et la normalisation de la vie institutionnelle de la Côte d’Ivoire ont créé les conditions d’une embellie économique, source de prospérité partagée. Raison pour laquelle, Charles Koffi Diby a souhaité que les attentes des uns et les préoccupations des autres soient présentées dans un cadre qui fera toujours prévaloir le dialogue et l’intérêt supérieur de la nation, l’une des valeurs contenues dans l’héritage politique du ‘‘Père fondateur”, Félix Houphouët Bigny.«Nous sommes rassemblés pour exprimer à la face de la nation notre fierté d’avoir Alassane Ouattara pour président et pour manifester la chaleur de notre attachement quand on sait que par son action, le président a su tirer en un temps record notre pays plongé dans les abîmes par la longue crise militaro-politique », a ajouté le maire de Divo et ministre en charge des Infrastructures économiques, Dr Amédé Koffi Kouakou.

Selon lui, de grandes et belles opportunités de développement tendent la main à la Côte d’Ivoire grâce au président Ouattara. Mais, fait-il remarquer, c’est dans la paix et dans l’union que la Côte d’Ivoire peut réaliser tout ce potentiel. C’est pourquoi il a invité les populations à croire au Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), coalition au pouvoir, qui continuera de glaner d’autres lauriers pour le bonheur des Ivoiriens. «Nous devons mettre un point d’honneur à soigner la cohésion au sein de notre alliance. Nous sommes attachés au Rhdp dont nous avons foi en la capacité à évoluer vers un parti unifié qui rassemblera tous les Ivoiriens attachés aux idéaux de paix si chers au père fondateur, le président Félix Houphouët-Boigny», a-t-il préconisé.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment